Crise & Découverte : quelques politiciens islamistes de Mauritanie se baignent dans une eau de mauvaise qualité

La rencontre du 25 au 27 janvier 2019, n’a été qu’une très belle découverte, pour donner raison à ceux qui accusent, les politiciens islamistes de Mauritanie, d’être derrière plusieurs tentatives pour faire sombrer la Mauritanie d’aujourd’hui et ses patriotes. À la veille de cette présidentielle 2019, il est bon d’attirer l’attention. Le signe qui prouve qu’une présidentielle en 2019, sans Ould Abdel Aziz est sans nul doute, une piste parmi d’autres, pour les politiciens islamistes de Mauritanie d’atteindre leur objectif, visant à faire de la Mauritanie, une crise politique et sociale interne. Et, la solution de cette crise ne sera pas pour demain

À qui vend la mèche, ce parti politique, qui se dit de l’opposition ? Plusieurs pistes prouvent, que la formation politique du rassemblement national pour la Réforme et le développement (Tawassoul) en Mauritanie cache dans l’ombre, ce qu’elle doit faire en public. Pendant que certains mots de passe sont décryptés. Tout est visible. Quel est le rôle qu’elle joue en Mauritanie et hors de ses frontières ? Pour quel but ? Quelles sont ses propres pistes de contacts dans l’ombre ? S’infiltre – elle, dans des heures creuses, pour la recherche et pour le partage ? Qui en profite ? Cette formation politique démontre aujourd’hui, qu’elle a des cartes dans l’ombre. Les traces sont là.

Ces cartes et leurs traces s’expliquent par plusieurs raisons. Alors, pour quoi, l’organisation de la deuxième session ordinaire, qui est visiblement, la première en cette année de 2019 ? Pour répondre à une partie de cette question, on constate que le conseil consultatif du rassemblement national pour la réforme et le développement (NDRC) a approuvé dimanche, 27 janvier 2019, une proposition du président du parti, visant à modifier le bureau exécutif, de cette formation politique. Quelques noms s’affichent pour prouver que, certains acteurs de Tawassouf se baignent politiquement dans une eau de mauvaise qualité. L’État doit prendre toutes ses responsabilités.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92   – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *