Dr. Gadio déclare : « Sur les 387 jours que j’ai passés aux États-Unis, j’ai été en détention que pendant 10 jours »

L’homme de la paix et du développement durable en Afrique et dans le monde, est à Dakar, depuis quelques jours. Il dit, face à la presse : « Je n’ai jamais été homme d’affaires ». Il ajoute : « Après la création de Sadata International, j’ai senti que je n’étais pas fait pour les affaires, mais pour la Paix, le développement, le panafricanisme, etc. ». C’est une partie, parmi d’autres d’extraits, du Président Cheikh Tidiane Gadio (à droite de la photo), ce dimanche 23 décembre 2018, à Dakar au Sénégal.

Il était, l’invité de Mamoudou Ibra Kane, dans l’émission, le jury du dimanche  » sur la radio emedia.sn: « en réalité, c’est le Tchad que je voulais aider, plus que moi-même. Parce que je ne suis pas un expert de pétrole. Le Chinois Hô n’est pas mon ami. Nous étions partenaires. En tout et pour tout, on ne s’est vu que cinq fois.», a précisé, Dr. Cheikh Tidiane Gadio, dans son entretien, face au public.

S’agissant, de ce que les uns et les autres ont dit, sur son dossier aux USA, l’ancien ministre des affaires étrangères du Sénégal, déclare : « ces gens ne m’ont jamais inculpé. Ils se sont arrêtés à la plainte. Les magistrats ont reconnu, devant mon avocat qu’ils n’ont rien à me reprocher qui puisse justifier une inculpation». Dr. Gadio, ajoute : « Sur les 387 jours que j’ai passés aux États-Unis, j’ai été en détention que pendant 10 jours. Ce qui est odieux, c’est qu’au Sénégal qu’on m’a jugé ».

Une partie de la presse s’est empressée à dire des choses qu’elle ne maitrisait pas du dossier. (…). Sur plusieurs pistes, on découvre que, les accusations contre Cheikh Tidiane Gadio, notamment de corruption, ont été retirées par la justice américaine. C’est au cours de son entretien avec l’incontournable, Mamoudou Ibra Kane, qui est une référence de la presse, un homme crédible (à gauche de la photo), aimé et respecté par ses téléspectateurs, ses lecteurs et ses auditeur, que Dr. Gadio a déclaré : « en quittant les deux procureurs et les deux agents du FBI qui ont géré mon dossier. Ils m’ont embrassé en disant, Dr Gadio, vous nous avez appris beaucoup de choses.»

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92   – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : International




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *