Personne ne peut s’attendre à une performance continue du football Mauritanien, le public est sorti du stade Cheikha Ould Boydiya inquiet et silencieux

Depuis sa lourde défaite au CHAN du pays de Nelson Mandela, le public sportif Mauritanien a perdu le gout, l’affection et le courage pour célébrer les victoires de son Équipe nationale de football. Déception, rancune, médiocrité en audiovisuel, mendicité et soumission des reporters sportifs, du sabotage des hautes autorités du pays et de la commerciale « version saadguée », pour ruiner le secteur sont des aspects parmi d’autres qui justifient, que le public sportif et téléspectateurs Mauritaniens n’ont plus la joie pour célébrer, les différentes victoires de leur Équipe nationale de football.

Sur cette piste, le constat est que personne ne peut s’attendre à une performance continue du football Mauritanien, jusqu’au bout du tunnel, mais on observe. Pour quoi ? Par ce que la flèche des victoires des Mourabitounes n’a pas de plafond. Pour remonter l’histoire de cette discipline sportive en Mauritanie. On note : (Mauritanie – Égypte), (Mauritanie – Maroc), (Mauritanie – Kenya), (Mauritanie – Cameroun), (Mauritanie – Éthiopie), (Mauritanie – Guinée Bissau), (Mauritanie – Botswana) et Mauritanie – Burkina Faso, de ce samedi 08 septembre 2018 à Nouakchott.

Toutes ces rencontres poussent à un analyste à donner raison aux supporteurs de la Mauritanie foot et téléspectateurs d’AL Mauritania TV. Visiblement, les Mauritaniens sont fidèles à leurs Tv et équipes nationales, toutes disciplines confondues. Mais, souvent au finish, ces équipes ne font pas le poids face à leurs adversaires et la Télévision Nationale est faible face à ses concurrents au sein du secteur de l’audiovisuel. Ce samedi 08 septembre 2018 à Nouakchott, contre le Burkina Faso (2 buts à zéro), la Mauritanie a obtenu six (6) points en deux rencontres. Cette nouvelle performance n’a pas accroché le public Mauritanien. Il est sorti inquiet et silencieux du stade Cheikha Ould Boydiya, en attendant, les prochaines journées des éliminatoires de le CAN 2019 et leurs surprises.

Dans les coulisses, c’est, à 23 h – 48 minutes (GMT) de ce vendredi 07 septembre 2018 avec des projeteurs allumés dans un stade vide, à la veille de la rencontre contre le Burkina Faso, que le «DJ» du Stade de Cheikha Ould Boydiya a commencé son test micro et sonorisation musique, en tapage nocturne. Aussi, en mettant la poudre aux yeux de ses téléspectateurs, l’avant papier du JT de 20H en Arabe de la télévision de Mauritanie «AL Mauritanie» était un travail bâclé et médiocre. Il ne répondait à aucune norme technique et professionnelle. Pendant qu’on constate que la Chaîne sportive ‘’AL Riyadiya » n’est aujourd’hui, qu’un ordinateur fixe (non démontable) à domicile. Elle ne fait que rediffuser à ses téléspectateurs un produit médiocre. La question qu’on se pose. Pour quoi ?

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél (watsap) : 00 222 41 83 33 92   – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Sports




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *