Les éléments qui favorisent l’obtention d’un crédit immobilier en Israël

Les éléments qui favorisent l’obtention d’un crédit immobilier en Israël

mars 17, 2019 Non Par Julien

Les banques israéliennes sont devenues de plus en plus exigeantes envers les étrangers qui demandent un crédit immobilier en Israël. En effet, à part le fait d’avoir un très bon dossier de crédit, de détenir également un historique de crédit irréprochable, les banques prennent en compte également votre apport personnel, vos futurs revenus, etc.

Les revenus futurs et actuels

Lorsque vous contractez un crédit immobilier en Israël,une enquête est menée par la banque pour évaluer vos fonds futurs. Ils comprennent vos comptes épargnes, tout financement de tiers et les autres revenus que vous êtes susceptible de recevoir au cours du remboursement du crédit, qu’ils soient en Israël ou à l’étranger.

Si vous envisagez de vendre votre maison en France au même moment que vous achetez une maison en Israël, vous devez demander à votre banque à vous aider à la création d’un accord spécifique sur les calendriers de remboursement, ce qui permet de garantir votre crédit immobilier en Israël pendant la vente de la maison en France. Le mieux est d’engager un consultant en crédit immobilier en Israël pour vous aider dans cette étape.

L’apport personnel

Votre apport personnel est certainement le facteur le plus important lors d’une demande de crédit auprès de la banque en Israël. Aujourd’hui, plus que jamais, les banques sont tenues à ne pas dépasser un financement dépassant les 60% de la valeur d’un bien de luxe pour un étranger.

L’astuce est donc de trouver une maison moins chère afin de rester dans les limites de votre capacité financière pour s’assurer qu’un crédit immobilier puisse être obtenu. Aussi, l’aide d’un consultant en crédit immobilier peut vous éclairer sur les autres coûts qui s’ajoutent au prêt. De plus, un professionnel peut vous aider à obtenir des pourcentages de financement plus élevés auprès de la banque sous certaines conditions.

Les autres choses à vérifier

A part ces conditions, il est courant de faire plusieurs inspections sur la maison que vous voulez acheter. En effet, les autorités exigent que l’acheteur examine la conformité de la maison en matière de plan de construction avant l’acquisition. Aussi, c’est à l’acheteur de vérifier que la maison n’est pas utilisée par le vendeur en guise d’hypothèque auprès d’une banque locale. En outre, lors d’une demande de crédit, la régularité des titres fonciers doit être aussi vérifiée par l’acheteur, faute de quoi le vendeur et la banque se dégagent de toute responsabilité en cas de problèmes ultérieurs à l’ achat.