Un minicar blanc prend feu en plein nuit dans le quartier d’Îlot L, non loin de l’état-major de la garde Nationale

Il faisait 4h 49’ du matin de ce mardi 26 décembre 2017, lorsqu’un minicar blanc de la société Danone (production du lait) a pris feu. Cet incendie a eu lieu dans le quartier de l’Îlot L, en face du siège social de la centrale syndicale de la Confédération générale des Travailleurs Mauritanie (CGTM) de Nouakchott, non loin aussi, de l’ancienne maison des jeunes et non loin de l’état-major de la garde Nationale.

Quelques minutes, de cet incendie, les voisins ont entendu, quelques coups de sifflet, appelant Moustapha, Moustapha. Il s’agissait d’un agent de sécurité civil qui surveillait les grands magasins de ce quartier, situé en plein centre-ville, de Nouakchott Ouest. Ensuite, le car a pris feu sans aucune intervention, pendant plus, de 20 minutes. Le chauffeur et l’équipe de ce minicar qui transportaient, les produits laitiers de Danone pour distribution, à Nouakchott n’ont rien pu faire.

Face à cette situation, un témoin a dit : « Je leur ai dit, de venir prendre de l’eau à côté de chez moi, pour éteindre le feu. Ils n’ont pas voulu. Ils sont restés debout, sans rien faire ». Pendant ce temps, deux éléments communiquaient au téléphone avec quelqu’un. Quelques minutes plus tard, une petite voiture (48 55 AS 00) arrive sur les lieux. Elle fait un demi-tour, en roulant à vive allure. La police du commissariat du Ksar2 arrive, pour constater, la situation avec un style professionnel.

Elle fait un demi-tour, en se dirigeant vers la protection civile (pompier). Alors, que la petite voiture venait avec un gros camion en rouge blanc, de la protection civile. L’incendie est maitrisé. Place aux réactions et les coulisses de cet incendie. La police, cherche des informations et le journaliste a besoin, plus de visibilité. En résumé, les éléments du commissariat de police du ksar2 ont bien été, à la hauteur dans l’exercice de leurs fonctions, a dit un témoin. Il raconte :

« Je suis un agent de sécurité civil dans cette zone. Y a de cela deux nuits, ces éléments de la police du ksar2 étaient en patrouille. Ils m’ont trouvé, ici. Ils m’ont demandé. Tu fais la sécurité. J’ai répondu Oui, Ils m’ont dit, prend notre téléphone, si y a un problème dans cette zone, tu nous informes ».

Cet agent de sécurité civile garde, dit –il, leur contact, sans savoir quand et comment, il exploitera ce numéro, en cas d’urgence. Voilà, cet incendie dit –il, qui se déclenche en plein nuit, de ce mardi 26 décembre 2017 aux environs de 5h du matin, en plein centre ville de Nouakchott, lui a permis d’appeler la police pour une intervention rapide. Le constat est que, ni mort et ni blessé, dans cet incendie. Quant aux éléments du commissariat du Ksar 2, ils ont été professionnels, relaxes et leur mission de paix et de sécurité dans cette zone était un modèle.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *