L’Organisation reporters Sans Frontière (RSF) se glisse sur un dossier qui l’échappe … Elle passe à coté de l’essentiel …

Sur toutes nos pistes d’analyses, on découvre que la liberté a des limites. La liberté de la presse en Mauritanie ne veut pas dire vouloir transformer des innocents du secteur de la presse, à un Burundi d’Esdras Ndikumana. Transformer de ceux qui veulent être des indicateurs locaux pour des ONGs internationales, à un Niger de Moussa Kaaka. Ou, encore transformer de ceux qu’incitent à la haine, à la division et à la violence en Mauritanie, à un Cameroun d’Ahmed Abba. On dit, la liberté : « Oui » à la liberté, mais pas une liberté en Mauritanie de désinformer, de diffamer ou de déstabiliser un pays.

Cette méthode ne doit pas être soutenue par Reporters Sans Frontière (RSF) qui se réclame pour la défense des journalistes. Il faut défendre ceux qui sont journalistes, journalistes de haut niveau, professionnels des médias, techniciens de l’information et du secteur de la presse et de l’audiovisuel. Cela dit, que le communiqué du 30 aout 2017, sur la Mauritanie n’a aucune base solide. Il ne se justifie pas face aux techniciens de l’information. Alors, le débat est lancé pour, la troisième fois en un an, des journalistes ont été arrêtés et longuement interrogés par la police mauritanienne… Pour quoi toujours à 95 % les mèmes ?

Pour vivre la réalité de ces différents dossiers en Mauritanie d’aujourd’hui, souvenez-vous, (RSF) dans nos différentes rédactions. On dit, qu’un journaliste ne fera jamais la prison. Il ne sera jamais entre les mains de la police, s’il fait correctement son travail. Cette organisation de RFS, est-elle en mesure de défendre des journalistes fantômes et corrompus dans le monde ? … Piste d’investigation … RSF … Êtes-vous en mesure de collaborer avec ceux qui font de l’amateurisme au détriment du professionnalisme ? … Piste d’investigation … Font-ils du banditisme déguisé contre ceux qui sont sérieux ? … Piste d’investigation …

Ô … RSF, saviez-vous que le secteur de la presse et de l’audiovisuel en Mauritanie souffre de manque de l’honnêteté, de la neutralité, de productivité, et du professionnalisme ? … Piste d’investigation … Il est temps de comprendre que la Mauritanie, à travers sa presse ne peut décoller, qu’avec l’honnêteté de ses journalistes, avec le patriotisme de ses citoyens, avec le professionnalisme de ses intellectuels et avec l’engagement de ses fils et filles sans aucune contrepartie, pour l’intérêt supérieur de la patrie. Dans sa sortie hasardeuse du 30 aout 2017 sur la Mauritanie, RSF déplore notamment, une attitude des autorités de Nouakchott «visant à renforcer le contrôle sur la presse indépendante».

Là, encore, visiblement, on imagine que cette organisation qui se réclame, sans frontières (RSF) est sur une piste de provoquer une rébellion intellectuelle en Mauritanie, à travers ceux qui font de l’amateurisme au sein du secteur de la presse contre les autorités de Nouakchott. Alors, RSF êtes-vous en mesure de justifier 95% du professionnalisme et de l’honnêteté de cette presse indépendante que vous défendez ou vous, vous referez souvent en Mauritanie ? …. Piste d’investigation … www.tvpresse.info vous défie et vous attend.

Il est à noter que, le 30 aout 2017, www.tvpresse.info a constaté que Reporters Sans Frontières (RSF) a visiblement, pris position récemment en Mauritanie, sur un dossier interne purement et simplement technique. Ce dossier porte atteinte à la stabilité de la Mauritanie. Il n’a rien à voir avec la liberté de la presse et ni la liberté d’informer. RSF a protesté, sur un terrain glissant, et qu’elle ne maitrise même pas les ABC de ce dossier. L’interpellation récemment, de la police économique de Mauritanie de certains acteurs des médias, ne s’agit pas, d’actes «d’intimidation», du pouvoir de Nouakchott, ni aussi porter atteinte à la liberté de la presse. Il s’agit tout simplement, d’une mission sacrée de la police économique mauritanienne, pour détecter toute infraction à la loi, au sein du secteur de la presse du pays. …dossier à suivre et à lire sur : www.tvpresse.info

  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Opinions




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *