Porte-parole

Le Gouvernement mauritanien nie la présence des soldats gambiens ou autres sur son sol, pendant que l’armée sénégalaise veut montrer ses muscles à Banjul de Jammeh

Dans son point de presse hebdomadaire en Mauritanie et après chaque conseil des ministres, le ministre de la Culture et de l’Artisanat, Porte-parole officiel du Gouvernement, Dr. Mohamed Lemine Ould Cheikh Il a répondu à une question relative à des rumeurs colportées par certains médias au cours de la semaine sur une prétendue présence de soldats affiliés à l’ex président gambien sur le sol mauritanien.

Ould Cheikh a précisé ce jeudi 6 juillet 2017 à Nouakchott qu’il n’y a présence en Mauritanie d’aucun soldats gambien ou autres. Pendant ce temps l’armée sénégalaise veut montrer ses muscles à Banjul de Yahya Jammet. Ce même jeudi on peut lire ce qui suit en provenance de NDKAROU NDIAYE au Pays de la Terangua des DIAMBARS :

 » Les renseignements militaires sénégalais s’inquiètent d’une possible présence de partisans de Yaya Jammeh en Mauritanie, en Guinée-Bissau et en Guinéen qui pourraient, selon eux, tenter de déstabiliser la Gambie. Selon “jeuneafrique.com” qui a livré information, relayée ensuite par le journal “Les Echos”, près de 300 déserteurs de l’armée gambienne seraient présents en Mauritanie et en relation avec l’ancien président Yaya Jammeh ».

Le 4 juillet 2017, depuis Nouakchott en Mauritanie, les coulisses de la presse découvrent qu’ en relation avec le président déchu, Yaya Jammeh, deux cent cinquante (250) éléments des Forces de Défense et de Sécurité gambiennes déserteurs, «envisagent de déstabiliser la Gambie», alerte un officiel gambien au cœur de l’Etat. Cet Un officiel annonce avoir eu écho d’informations qui font état de la présence en République islamique de Mauritanie de deux cent cinquante (250) éléments des Forces de Défense et de Sécurité gambiennes déserteurs.

  • @  Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
1 2 3 11