Enquêtes : Guelogal Ba, est un danger pour la Mauritanie … un certain Omar Dia, le protège … il a été cité dans des secrets d’État

La Mauritanie est sous le feu est une investigation journalistique : dans un entretien radiophonique, une nouvelle piste démontre que Guelogal Bah (photo), est responsable de ses tentatives d’assassinats, initiatives, menaces et crimes. Il prouve que les forces de sécurité Mauritaniennes ont été faibles et incapables, face à ses actions. Il cite en référence, son bras de fer avec l’un des Gouverneurs du pays, à travers un collabo. Pendant, qu’il dénonçait des secrets d’État, au profit d’une ethnie. Une autorité administrative n’a pu résister, contre ses actions.

Alors, où se situent ses complices infiltrés, au sein de l’État Mauritanien, des ONGS, plusieurs autres collaborateurs du pouvoir politique de Nouakchott et à l’étranger? Il dit : «  Ils ont amené leur car, avec six éléments de la Garde (6), pour mon jugement, le car est reparti sans m’embraquer, ce jour-là, ajoute –il, je vous confirme, qu’un œuf a prouvé, qu’il est plus lourd, qu’une voiture ». Quelques heures dit-il, avant cette intervention, des forces de sécurité, un peul du village de « Belel Ourguel, » est parti pour rencontrer le procureur.

Il s’appelle Omar Dia. Il dit au procureur : « je suis venu pour le problème de Guelogal, ». Le procureur, répond, à l’immédiat : « non-non, cette intervention est impossible. Je ne peux pas vous faire du Massalaha, ni une autre intervention, par ce que Guelogal est un danger pour la Mauritanie ». Omar Dia, réplique et répond au procureur : « avant tout, procureur je ne suis pas, venu pour l’intervention, ni pour Massalahha et ni pour sa libération. Jugez-le.

Si le jugement le condamne, on respectera le verdict, du juge ». Mais, Omar Dia,  ajoute face, au procureur a déclaré, Guelohal Bah :

«  Je veux te dire deux choses. La première, si vous pouvez construire des prisons, pour toute la communauté peule, préparez vos chantiers ». Omar Dia, a ajouté, a dit Guelogal Ba, dans un entretien radiophonique : « Moi, je serai parmi, ceux qui seront mis en prison. La deuxième chose, Guelogal Ba, a été impliqué dans une opération de fuite d’information, appelée fuite de données, ou de secrets d’État. Il a eu un problème avec l’un des gouverneurs de la région. Pourquoi, il n’a pas été arrêté », se demande, Omar Dia.

Aussi, dit –il, en 2010, devant le procureur : « Guelogal Bah, avait insulté la personne, d’Ould Abdel Aziz. La vidéo existe, dans youtube, pour quoi, il n’a pas été arrêté ?  Se pose la question, Omar Dia. Sur ces interrogations, face au procureur, Guelogal Bah, affirme, qu’Omar Dia a donné un ultimatum au procureur pour sa libération à l’immédiat. Il dit : « demain, matin on ira, chez Guelogal Ba. S’il n’est pas libéré avant 10H. Je vous dis, précise t-il, devant le procureur, qu’avant demain midi à (12h) : la Mauritanie sera sous le feu ».

Pendant, que Guelogal Bah a plusieurs fois été accusé de rebelle en cherchant des armes pour déstabiliser la Mauritanie. Il a aussi, été accusé d’être derrière une tentative d’assassinat contre le journaliste, Moussa N’Diaye, en préparant 15 éléments, pour exécuter son plan d’action.  Alors, comment un œuf peut être, plus lourd qu’une voiture ? Cette démonstration n’est que des conneries et gestes de certains féticheurs, pour impressionner des analphabètes du village, en démontrant qu’être féticheur est une puissance, face aux forces de sécurité.

Notez bien (NB) : sur cette piste, Guelogal Bah, ne cesse d’apparaitre dans différents dossiers, politiques, séculaires, religieux et dans des milieux où la haine raciale bat son record et provoque, l’agression, le soulèvement populaire, la violence verbale et physique. Le constat est qu’un audio circule, où Guelogal Bah accuse, les forces de sécurité Mauritaniennes, notamment des policiers d’être faibles et incapables face à une Mauritanie sous le feu, en citant en référence, l’un des collabos.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92 – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Enqutes / Principaux Genres




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *