Gouvernement en Mauritanie, 2019 – 2024 : comment se jouent les cartes dans l’ombre, face à une montagne des défis à relever ?

Nominations : Qui va occuper, à partir du mois d’aout 2019, le fauteuil du (1er), Premier ministre du gouvernement du nouveau président élu, M. Mohamed Ould Cheikh EL Ghazwani en Mauritanie ? L’actuel Premier ministre, semble être l’homme qui incarne le silence et le calme qu’exige la discipline militaire. Dans une bousculade politique, de l’Est au Nord en passant par le Centre du pays, pour accrocher le Sud de la Mauritanie, M. Mohamed Salem Ould Béchir, n’a été qu’un Premier ministre discret.

Face à une montagne des défis, à relever, plusieurs blocs politiques se forment en Mauritanie. Quelques noms sont cités pour devenir, le (1er), Premier ministre du gouvernement d’Ould Ghazwani. Il s’agit de : Ismaël Ould Cheikh Ahmed, l’actuel ministre des affaires étrangères et de la coopération, Mohamed Salem Ould Merzoug, conseiller à la présidence de la République, Habib Ould Hemet,  coordinateur national des initiatives du candidat Ould Ghazwani, Niang Djibril Hamady, directeur  national de la campagne électorale du même candidat.

Une montagne des défis, à relever : * – Sid’ Ahmed Ould Raiss, fut ministre du commerce, ministre des Finances, gouverneur de la (BCM) – Banque Centrale et ministre de l’Economie à une période, ou la Mauritanie vivait dans une situation économique, politique et sociale catastrophique. L’homme a pu mettre ses capacités intellectuelles en valeur.

* – Yahya Ould Ahmed Waghef, député, leader du Pacte National pour la Démocratie et le Développement (Pndd/Adil/opposition). Il avait toujours combattu, le coup de force qui a mis fin au pouvoir d’Ould Cheikh Abdallahi, en 2009. Le jeudi 14 mars 2019, sa formation politique a rendu public un communiqué dans lequel, elle annonce son soutien à l’ancien ministre de la défense nationale, Mr Mohamed Ould Ghazwani, candidat vainqueur de la présidentielle du 22 juin2019.

* – Mohamed Ould Borboss, qui s’accrochait en 2009, aux principes du parti Alliance Populaire Progressiste (APP), de Messoud Ould Boulkheir, attire l’attention face au pouvoir politique d’Ould Abdel Aziz. En 2012, on note : « La classe politique, ce n’est pas des pièces détachées que Ould Abdel Aziz, peut changer quand il veut ». En 2014, un leader du parti Mostaqbel accuse Ould Borboss, d’être un pion du pouvoir en place (Aziz). Le constat est qu’aujourd’hui, Ould Borboss, a soutenu Mohamed Ould Cheikh EL Ghazwani.

* – Mohamed Mahmoud Ould Lemat, du Parti le Rassemblement des forces démocratiques, (RFD), a été visiblement accepté pour soutenir le dauphin du Président, Ould Abdel Aziz à la présidentielle du 22 juin 2019. Pendant, qu’il disait qu’au RFD : «ils font bloc avec les sénateurs dans leur lutte nationale qui ont, par leur courage, fait trembler la terre sous les pieds des dictateurs et dirigeants militaires actuels ». Aujourd’hui, il aspire à une récompense politique, du nouveau président élu, Mohame Ould Cheikh EL Ghazwani.

Face à d’énormes défis à relever, pour le premier nouveau du gouvernement «Ghazwani 2019 – 20024 », on décrypte ceux qui attendent qu’on leur renvoie l’ascenseur, après le scrutin de la présidentielle du 22 juin 2019, en Mauritanie. On note, quelques blocs des tribus, des régions et ethniques. Le bloc des hommes d’affaires, le bloc de ceux qui font, du gagnant –gagnant, le bloc des Samssars, le bloc des politiciens qui sont en perte de vitesse.

Notez bien (NB) : le constat est que la balance pèse sur le bloc des chasseurs du bon côté. Ce bloc est très fort. Son objectif et son combat est de se faire un poste politique dans l’ombre, sans aucun effort. Aussi, le bloc des initiatives politiques « Ghazwani 2019 », le bloc des parlementaires du 3eme, 4eme et 5eme mandat d’Aziz, le bloc des technocrates et le bloc des militaires (forces armées et de sécurité) attendent qu’on leur renvoie l’ascenseur.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92 – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *