Le changement civil, d’Ould boubacar n’est prévu qu’en 2024 & Biram Dah Abeid n’a pas pu atteindre le plafond

Mauritanie (2) : le candidat M. Sidi Mohamed Ould Boubacar Ould Boussalef avait donné, le coup d’envoi de sa campagne électorale, à partir de Tevragh-Zeina, à Nouakchott Ouest. Il a saisi, cette occasion pour mobiliser ses électeurs, à travers les différents quartiers de la ville. Cette stratégie est –elle, un bon départ pour accrocher le maximum possible d’électorat, sur l’ensemble du territoire national ?

Visiblement, « non ». Ould Boubacar est un candidat propre, présentable, intellectuel. Il a le profil juste et idéal, qui pouvait faire une très belle transition politique en Mauritanie. Seulement, sa candidature a été annoncée qu’à la dernière minute, sans prendre contact avec ceux qui détiennent les cartes politiques du pays. Sur la base d’une information fiable, ce candidat aura au premier tour un résultat significatif, mais visiblement, ne lui donnera pas, le fauteuil présidentiel du scrutin du 22 juin 2019.

Sauf si, les cartes se mélangent à la dernière minute. Dans les normes, Ould Boubacar sera sans nul doute, un bon deuxième au premier tour de cette présidentielle. L’occasion pour le candidat du « changement civil », de se préparer pour la présidentielle du 2024.

*- Le candidat M. Biram Dah Abeid, à la Présidentielle de 2019 dont le premier tour est prévu le 22 juin, a lancé sa campagne électorale vendredi 7 juin 2019, à partir de la moughataa du Ksar (Nouakchott Ouest). Là, aussi, le défenseur des droits de l’Homme en Mauritanie, n’a pas pu atteindre le plafond. Le candidat Ould Dah, a démarré sa campagne électorale, dans l’un des quartiers de Nouakchott, pour se faire un rassemblement populaire.

Sur la base de, ses premières sorties médiatiques, le candidat Biram Dah Abeid est à sa deuxième présidentielle en Mauritanie. Il n’est pas fait pour la politique. Aussi, Il s’est lancé très tôt pour s’accrocher au fauteuil de la présidence de la République. Aujourd’hui, il se fait adopter pour une classe politique du pays. À l’avenir, ce candidat et ses camardes, militants, sympathisants, proches et autres resteront calmes et soumis. Visiblement, ils n’ont plus des pédales.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92 – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *