Presse & Droits de l’homme : Je m’adresse aux HaaL Poular de Mauritanie et la communauté peule du monde

Investigation : Qui est plus HaaL Poular que moi, dans le fouta et dans le Toro ? Qui parmi vous (ceux qui sont identifiés), peut nier ses mauvaises initiatives, tentatives et planifications d’assassinats, menaces de mort, agressions, dénigrements et haine raciale, contre ma personne. Les preuves ne manquent pas. L’heure de la vérité, de la transparence et de se parler yeux dans les yeux, face au monde entier a bien sonné.

Qui parmi vous détient des preuves à l’appui, que j’ai une fois insulté la communauté Peule, ou les HaaL Poular de Mauritanie ? Qu’ils présentent leurs preuves, là où ils veulent (Il ou elle veut). Je répondrai, présent. Qui parmi vous détient des preuves à l’appui dans toutes mes sorties médiatiques, que j’ai une fois insulté un être humain sur cette terre par son nom, ou par son identification personnelle ? Qu’ils présentent leurs preuves, là où ils veulent (Il ou elle veut). Je répondrai, présent.

Y a des problèmes que l’Interpol, la Police et la justice peuvent bien régler, avec efficacité. À 90% de mes solutions (Journaliste, que je suis) se règlent en public. C’est dans mes sorties médiatiques et publications que je dénonce ceux qui portent atteinte à ma sécurité. Pendant, que j’exerce mon métier en toute légalité, dans le cadre de l’Indépendance de la presse et de l’audiovisuel en Mauritanie et dans le monde.

Aussi, je possède entre mes doigts l’identification des personnes et toutes les parties impliquées dans des tentatives de mon assassinat. Elles n’ont aucune raison, pour justifier leurs actions. Aussi, leurs secrets et actions qui menacent la paix civile en Mauritanie et alimentent la haine raciale dans la région du Sahel, en Afrique et ailleurs dans le monde sont visibles. Avec les forces armées et des sécurités en Mauritanie, et dans le monde, je donne « Free », les informations, que je possède sur ceux qui ont tenté de m’assassiner. Ils prônent la haine raciale et perturbent la paix civile.

L’Interpol, la Police et la Justice peuvent bien régler, ces mauvaises initiatives, tentatives et planifications d’assassinats, menaces de mort, agressions, dénigrements et haine raciale contre ma personne. Mais, aussi, ma plume peut bien dévoiler en public leurs mauvaises pratiques avec des preuves à l’appui. L’heure de la vérité a bien sonné, pour ceux qui sont identifiés.

C’est à vous de choisir (vous les personnes identifiées) d’être humains, responsables, honnêtes, sérieux et ambitieux dans vos projets d’avenir pour être parmi les victorieux. Ou encore choisir les mauvaises pistes, qui vous mèneront, sur la base des mes investigations journalistiques en prison à vie, pour haute trahison et mensonges face à l’autorité publique (Judiciaire). Pendant que l’Interpol a besoin de mettre en exécution son savoir-faire et son efficacité. Le monde d’aujourd’hui, est devenu un seul village, dans un climat, marqué par du journalisme de qualité.

  • Moussa N’Diaye
  • Journaliste d’investigation (Presse & Droits de l’homme)
  • Tél (watsap) : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com     –  www.tvpresse.info
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Enqutes / Principaux Genres




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *