Esclavage : le manifeste des harratines en Mauritanie, n’est qu’une école, pour propager plus de la haine raciale

L’association des harratines de Mauritanie en Europe, El hor (Mouvement pour la libération et l’émancipation des Haratine), l’ONG SOS Esclaves, le manifeste des harratines, l’Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste – non reconnue (IRA) et autres, ne sont que des mouvements visiblement, agressifs, haineux, opportunistes, intellectuels manipulés, paresseux et progressistes dans la souffrance sans aucune raison. Dans l’ombre, ils s’attaquent aux valeurs religieuses et culturelles. Ils font des barrières et obstacles face, aux tentatives de l’évolution d’un État moderne et stable en Mauritanie.

Le constat est que, chacun milite pour l’intérêt de sa tribu d’origine et pour son intérêt égoïste. Sur cette piste, on se demande. Qui est le harrtani ou hartaniya (ancien esclave) en Mauritanie, qui peut accuser l’État Mauritanien d’être un « un État esclavagiste » ? Pendant que tout harratine Mauritanien a réussi sa vie par ses propres capacités intellectuelles, ou encore par ses efforts physiques, par son savoir-vivre, savoir-être, et par son savoir-faire.

Sur cette piste, on peut citer à titre d’exemple, des anciens ministres, élus locaux, anciens ambassadeurs (diplomates), anciens Généraux de l’armée Nationale et officiers supérieurs au sein des forces de sécurités mauritaniennes. On se demande. Les harratines (anciens esclaves) ont – ils, pu occuper des postes de responsabilité de haut niveau dans l’administration publique ou privée ? Et, comment ? Par ce que tout simplement, ils sont harratines ? La réponse est bien NON.

Avez-vous fait un tour dans des secteurs, les plus sensibles en Mauritanie (Cœur de l’État), pendant un Weekend de permanence ? Si, la réponse est non. Je vous affirme que les harratines de Mauritanie sont investis d’une confiance aveugle dans des postes de responsabilités et sensibles du pays. Non, par ce, qu’ils sont harratines (anciens esclavages). Parce qu’ils méritent, par leur capacité intellectuelle et par leur savoir-faire. Aujourd’hui (2019), depuis bientôt 10 ans, on assiste à une comédie, au rythme du tam-tam « Touboul », des faiblards qui ne vont jamais voir leurs projets égoïstes se concrétiser, ni en Mauritanie et ni à l’étranger.

Le manifeste des harratines ne se justifie que par une carence intellectuelle qui fait de leur hypocrisie visible, dans des ambassades à Nouakchott, au cabinet de la présidence de la République, dans des ministères, dans des Organisations Internationales, dans l’administration publique et privée, dans le secteur des transports, dans les marchés des légumes, sur leurs charrettes et dans les mosquées. A 95 % des harratines sont animés d’une haine. Elle s’identifie par leurs regards, agissements, sourire forcé, mensonges, réactions, actions vulgaires, manipulation, campagne d’intoxication, outils de montage et des slogans.

L’objectif est de faire de la frange des harratines, sous les yeux du monde entier. Comme, si les harratines (anciens esclaves) n’ont jamais fréquenté des grandes écoles. Ou encore ne sont pas intellectuels. Pendant, que leur combat vise l’Islam comme religion et des communautés. Ils combattent dans l’ombre l’Etat Mauritanien. Ils espionnent, s’informent et se renseignent sur des personnalités publiques et symboles de l’Etat.

La marche annuelle (fin avril 2019) du Manifeste des Haratine en Mauritanie, pour des droits politiques, économiques et sociaux de cette année nous permet de démanteler le banditisme déguisé de ce mouvement en Mauritanie et à l’étranger. Si, les mouches s’inspirent et font la noce autour d’une plaie d’un patient à la polyclinique de Nouakchott. On décrypte, sous nos yeux, que le manifeste des harratines n’est que, pour propager plus de haine raciale entre les différentes franges de la société. Ce mouvement rend la cohabitation, la cohésion sociale et toute autre action pour le respect de l’autre, impossible en Mauritanie.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92 – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *