Le Parti au pouvoir (UPR), peut faire, blocage aux candidats fantômes … Quel sera le prix d’une boîte de maquillage politique ?

Présidentielle 2019 – Décryptage & analyse : Cette présidentielle de 2019 en Mauritanie, est –elle une confrontation sérieuse entre les uns et les autres ? Le candidat (3) est-il parti, pour recevoir la bénédiction de certaines hautes autorités du pays, pour s’engager à cette présidentielle ? Le Candidat (4) a-t-il un règlement de comptes avec le pouvoir politique, sécuritaire et économique de Nouakchott ? Le candidat (2), est-il parrainé, par un homme du pouvoir en place dans l’ombre, pour que le maquillage politique de cette présidentielle 2019, attire l’attention de l’opinion ?

Le candidat (5) a-t-il reçu un clin d’œil d’un homme d’affaires, pour un soutien technique et financier ? Ce que nous retenons dans ce combat d’éléphants du désert en Mauritanie. Samba Thiam (cerveau) des Forces de Libération Africaines de Mauritanie (FLAM) – veut devenir (Forces Progressistes du Changement, FPC), a été battu en famille et visiblement, dans une maison, aux préliminaires de cette présidentielle 2019. Sur cette piste, de nombreux observateurs politiques en Mauritanie estiment que ceux qui ont annoncé leur intention de se présenter à la présidentielle de 2019, en juin prochain se retrouvent « Zéro », à la base.

Le premier (1er) constat est qu’une étape importante parmi d’autres, pour le dépôt des candidatures à cette présidentielle nécessite d’obtenir suffisamment de signatures des maires et des conseillers municipaux pour faire passer le dossier du candidat. Sur cette deuxième (2eme)piste, seul le candidat soutenu par l’Union pour la République (UPR), qui est le Parti au pouvoir, aura une majorité écrasante. Les partis de la majorité présidentielle et quelques forces de l’opposition minoritaires peuvent aussi, garantir des signatures pour répondre aux critères qu’exige l’élection du Président de la République en Mauritanie.

Le Parti au pouvoir (UPR) est composé d’une majorité écrasante de maires et de conseillers municipaux, dépassant les 80%, selon des chiffres et estimations. Face à ce chiffre de 80%, l’UPR peut refuser de garantir les signatures des candidats qui n’ont pas de mairies, pas de députés, pas de conseillers municipaux et ne peuvent même pas mobiliser leurs propres familles. Donc, ils n’ont aucune base électorale. Une base qui couvre l’ensemble du territoire national. La question, qu’on se pose. Ces candidats qui rivalisent le pouvoir politique de Nouakchott, vont – ils franchir la première étape de cette présidentielle de 2019 ? Cette étape préliminaire n’est, que garantir des signatures pour le dépôt des candidatures.

Ce qu’explique, qu’une seule carte de l’Union pour la République (UPR) peut, élire un Président de la République en Mauritanie, en refusant ou en acceptant de donner des consignes aux maires et conseillers municipaux de l’UPR pour parrainer la candidature de «X ou Y» Alors, que deviendra cette présidentielle de 2019 ? Sans nul doute, elle se déroulera à un sens unique. Pour que tous ceux qui ont annoncé leurs candidatures à cette présidentielle puissent participer. Une boite de maquillage politique reste une nécessité. Qui offrira cette boîte de beauté et à quel prix ? D’autres candidats disputeront dans cette phase préliminaire le reste des signataires. On note, 9 mairies.

Pendant que le dossier de tout candidat à la présidentielle nécessite 100 signatures des conseillers municipaux dont 4 maires, dans différentes wilayas (régions) du pays. Au total, le nombre des maires de l’opposition ne dépasse pas 9 communes et environ 400 conseillers municipaux, la plupart appartiennent au parti des politiciens mouslims de Mauritanie, « Tawassoul ». Notez bien (NB) : si, les différentes pistes de ce décryptage et analyse affirment que telle est la situation des candidats à la présidentielle de 2019. Alors, qui (candidats) ira pour négocier avec ses adversaires politiques, du pouvoir de Nouakchott en place et une minorité de l’opposition pour obtenir, le nombre des signatures pour sa candidature ?

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92 – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *