Présidentielle 2019, le code de popularité des candidats : Ould Gazwani et autres sur la base de leurs cartes politiques

Candidatures (1re partie) : entre quelques candidats déjà, annoncés pour le marathon présidentiel prévu en 2019, en Mauritanie. La question qu’on se pose : qui peut assumer les plus hautes charges de la République ?

Il s’agit de : Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed, dit « Ould Ghazouani » (Général)  – Sidi Mohamed Ould Boubacar (anciens cerveau de la politique d’Ould Taya) – Biram Dah Ould Abeid (activiste dans le domaine des Droits humains) – Samba Thiam (cerveau des forces de Libération Africaine de Mauritanie (FLAM) – Mohamed Ould Maouloud de l’UFP (réservoir des intellectuels qui veulent faire, basculer le pays sans aucune stratégie fiable).

Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed : depuis l’annonce de sa candidature, la situation du pays est stable. Le calme est revenu. Les séparatistes sont devenus soucieux de leur avenir et de leur action dans l’ombre. Et la vie a repris son rythme normal. Biram Dah Ould Abeid : cet homme qui a fait de sa lutte contre l’esclavage en Mauritanie, un cheval de bataille sans faille, pour attirer l’attention du monde entier sur ses actions en Mauritanie. L’activiste, vient de perdre toute sa crédibilité. Il abandonne ce cheval (tout blanc), pour faire de la politique avec un parti sombre politiquement.

Sawab est accusé, dans toute son histoire du pays, de ternir l’image de marque de la communauté noire de Mauritanie.

Face aux observateurs, cette formation politique (parti Sawab) a un code d’honneur, d’une note inférieur de 2,5/20, sur la scène politique du pays. Sidi Mohamed Ould Boubacar : ancien cerveau de plusieurs cartes politiques, que jouait le pouvoir d’Ould Taya. Il a toujours été en mode silencieux. Aujourd’hui, toutes ses cartes sont dévoilées. Sa candidature a non seulement divisé la région, tribus, clans politiques et familles du Brakna, mais aussi elle est inquiétante, en se ralliant avec les politiciens mouslims de la Mauritanie, (parti Tawassoul).

Une piste parmi d’autres révèle des anciens projets sur le sol Mauritanien, avec la Libye de Maamar EL Khadaffi. Un peul Sénégalais a été identifié. Il jouait l’intermédiaire. Ces projets ont –ils vu le jour ? Ou encore seront –ils réactualiser ?

Samab Thiam : issu des mouvements séparatistes en Mauritanie, l’homme n’a plus le verbe pour communiquer avec ses interlocuteurs. Le cerveau de plusieurs secousses du pays a été annoncé candidat à la présidentielle de 2019, en Mauritanie. Cette annone a été faite, par le canal connu en langue maternelle ‘’poular « , par « Bawdi Gaboulé  – tam-tam de la mâchoire (style du Fouta Bilbassi». Aujourd’hui, les négros Mauritaniens ont perdu, toutes les séances de leur gymnastique politique. Ils n’ont rien à prouver en Mauritanie.

Les négros Mauritaniens (FLAM & IRA) ont négligé, là où toutes les taches étaient faciles pour se positionner. Ils ratent leurs tentatives et se font aujourd’hui, des guignols de l’info du pays.

Mohamed Ould Maouloud : toute sa force politique se repose sur des cerveaux (hommes intellectuels et une seule femme qui fait du tapage politique), de Boghé, d’une centrale syndicale et ses adhérents, des politiciens de la vieille classe politique et une autre antenne dans l’ombre, qui s’active par des relais, à travers un mot de passe, qu’on décrypte facilement. La force politique de l’UFP, c’est aussi, une catégorie des séparatistes en France, un ancien expulsé de la Mauritanie vers le Sénégal en 1989 et un groupe des jeunes foncièrement haineux, extrémistes et racistes.

Proche, observateur et consultant du pouvoir, visiblement, il sera difficile, pour l’UFP, d’Ould Maoulod, de porter haut le drapeau des séparatistes, de la justice sociale et de l’égalité pour les forces de changement en Mauritanie.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92 – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *