La situation que traverse ce Colonel (photo), ne se justifie pas, par le racisme d’État ou esclavage d’État en Mauritanie

Réchauffement des dossiers (première piste) : www.tvpresse.info en Mauritanie est un site d’informations et d’investigation (fact checking). Son objectif est de faire la lumière sur tous les dossiers des droits de l’homme et des médias en Mauritanie. Droits de l’homme : c’est dénoncer les mauvaises pratiques, en exigeant, le respect de la dignité humaine dans différents domaines d’activité, en vue de préserver le progrès et le développement humain, sur l’ensemble du territoire national. Dans le domaine de la presse et de l’audiovisuel, exiger le professionnalisme et un produit de qualité, contre l’amateurisme s/c du banditisme déguisé.

Rappel : en 2016, le : «racisme d’État n’existe pas en Mauritanie, et l’État n’est pas esclavagiste », a été lancé à Dakar au Sénégal, pour dire au monde entier, que l’investigateur Mauritanien s’est engagé pour aborder, toute vérité qui dérange contre le mensonge qui rassure. Nos pistes d’investigations s’orientent vers, la Sécurité : pendant que nous détenons tous, les dossiers sensibles des forces armées et de sécurité en Mauritanie. Notre patriotisme et la déontologie de notre métier, nous obligent, à garder le secret de toute information qui perturbe la stabilité de la Mauritanie et du monde entier.

La stabilité politique : est l’un de nos dossiers. L’objectif, est de démasquer les malhonnêtes qui font obstacles au développement humain en Mauritanie. Les voleurs des ressources publiques et la richesse de la Mauritanie et font du banditisme déguisé sont aussi, sur les touches de notre clavier. Sans ignorer la malhonnêteté de certains politiciens du pays, de la région du fleuve (Sud de la Mauritanie), qui se disent victimes du passif humanitaire, et font, le « job », du général. Quel général ? – Omar Souleymane.

La paix civile – Justice sociale – solidarité & unité nationale : en Mauritanie, il est devenu nécessaire de veiller sur la paix civile, pour que la Mauritanie ne n’explose pas. La carence du gouvernement Mauritanien, l’inefficacité de toutes les structures chargées des droits de l’homme en Mauritanie, la diplomatie Mauritanienne, l’absence d’une stratégie de communication fiable, technique et professionnelle, le rôle que doivent jouer, ceux qui sont chargées de défendre la Mauritanie et son gouvernement ne font aucun effort intellectuel pour s’imposer, face aux brulants dossiers, qui font de l’image de marque du pays, de l’extérieur « une Mauritanie esclavagiste ou encore raciste ».

Résultat : les séparatistes occupent le terrain, pour injecter leurs virus, dans la vie du citoyen lambda, l’administration publique et privée et au sein des forces armées et de sécurités Mauritaniennes. C’est sur cette piste, qu’on enregistre avec professionnalisme, la situation que traverse ce Colonel (photo). Cette situation ne se justifie pas, par le : « racisme d’État ou esclavage d’État en Mauritanie ». Vu, la situation des harratines en Mauritanie, à l’étranger et au sein de la Garde Nationale, on note que, la première piste d’enquête sur cette affaire, de :

www.tvpresse.info qui se dégage, sur la photo du Colonel Sidi Ould Bilal. Cette première piste révèle, que, visiblement, cet homme est de la garde Nationale et non de l’armée Nationale. Le vocabulaire militaire en Mauritanie est, à prendre au sérieux, pour ceux qui sont journalistes de métier, de formation et de carrière (investigations). Sur cette première piste, les séparatistes ont raté leur premier lancement, de cette année 2019, après une sortie similaire d’un autre officier supérieur de l’armée nationale en 2004 -2005.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92 – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie

 

Share

Plus d'infos dans la rubrique : Brèves




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *