Le massacre perpétré sur les Peuls au Mali, intervient à quelques jours, de la commémoration du Rwanda, en avril 1994

L’Afrique clignote en ROUGE : faire de la cohabitation (vivre ensemble sans haine raciale), entre les peuples du continent africain, une tolérance sans faille et une diversité culturelle riche et variée, où chacun se sent protéger, aimer et accepter par l’autre, au sein de toute une Afrique. Dr. Cheikh Tidiane Gadio (photo), est aujourd’hui, une solution pour une Afrique stable, dans toute sa diversité et sans discrimination. Les contributions de cet homme, fier dans ses veines d’être un Africain entier, feront de l’Afrique d’aujourd’hui, une Afrique, qui aide l’Afrique. Une Afrique qui protège l’Afrique.

Une Afrique qui accepte et tolère l’Afrique. L’Afrique doit se donner main dans la main pour une Afrique prospère et visible dans le bonheur. C’est, sur cette piste, que : www.tvpresse.info découvre, la déclaration du parti MPCL – LUY JOT JOTNA (Sénégal). Elle est datée du 27 mars 2019, relative au massacre perpétré sur les Peuls au Mali. La réaction de cette formation politique du Sénégal, intervient à quelques jours, de la commémoration de la tragédie qui avait frappé le continent africain, au Rwanda en avril 1994.

En mettant en exergue, les termes de référence de la déclaration du parti MPCL-Luy Lot Jotna (Sénégal), du 27 mars 2019, on décrypte, ce message essentiel, qui  clignote en rouge : « si les membres de l’ethnie peule, présents dans une vingtaine de pays d’Afrique, ou de toute autre ethnie doivent vivre dans la peur permanente et dans la crainte d’attaques meurtrières régulières, l’Afrique aurait définitivement rompu avec ses valeurs humanistes de coexistence fraternelle des ethnies et des peuples. ».

De son coté, www.tvpresse.info souligne que la date, du samedi 23 mars 2019, au Mali ne doit plus se répéter en Afrique.

Notez bien (NB) : le Mali est situé en Afrique de l’Ouest. Ce pays d’hommes courageux et femmes dignes a été, un pays de toute une histoire riche de l’Afrique et de l’humanité. Il se transforme aujourd’hui, à des escadrons de la mort. A cet instant précis, le Mali est divisé en grains du piment rouge et jaune. Ses citoyens sont devenus des réfugiés (SDF). Ils souffrent en Afrique de l’Ouest et possible, même ailleurs dans le monde, sous les yeux des voisins du Mali. IBK est visiblement : « installé à Bamako et non à Kidal – (IBK)». Oh, le Mali voisin, rappelles-toi, de tes objectifs d’avant-hier qui sont :

« L’Afrique se lève enfin. Saluons ce jour nouveau. Saluons la liberté. Marchons vers l’Unité. Dignité retrouvée, Soutient notre combat Fidèle à notre serment, De faire l’Afrique unie. Ensemble, débout mes frères ! Tous au rendez-vous de l’honneur ! ». Si réellement ces phrases en Or, sont maliennes et pour le Mali, d’aujourd’hui. Où est le Malien ?

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92 – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *