Comment vous faire descendre … je vous découvre, aujourd’hui avec des preuves à l’appui, dans le faux et usage de faux

Aux Mauritaniens, à l’intérieur du pays comme à l’extérieur, je découvre, que certains d’entre vous sont foncièrement malhonnêtes, hypocrites et font du faux et usage de faux. Pour quoi ? Par ce qu’aujourd’hui, dans l’exercice de mes fonctions, je constate de la haine contre ma propre personne sans aucune raison. Alors, je me suis intéressé sur ceux qui m’insultent, notamment sur les réseaux sociaux, me menacent de mort, font des tentatives d’assassinats et de planifications, avec agressions et dénigrements.

Toutes mes pistes d’investigations révèlent que ces Mauritaniens sont issus, de Boghé, Bababé, Rosso, Mbagne, Teykane, Maghama, Fondou, Gnabina, Koundel, Dar EL Barka, Kaédi, Fanaye, Djéol, Bagodine, Monguel, Aleg, Atar, Kiffa, Tijikja, Boutlimit, Nouadhibou, Sélibabi, (Mauritanie) et dans d’autres coins du monde entier, où ils seront surpris, qu’ils ont eu à faire avec un journaliste d’investigation de qualité. Je vous ai identifié avec des preuves à l’appui. Vous êtes dans le faux et usage de faux.

Pourquoi, toute cette haine contre ma propre personne ? Pour que j’abandonne mon dossier d’investigation journalistique, sur le thème : «racisme & l’esclavage». Le point de départ de cette piste a été lancé en mai 2016 à Dakar au Sénégal : « le racisme d’État n’existe pas en Mauritanie et l’État n’est pas esclavagiste, sur la base du Coup d’État militaire de 1987». Si vous avez quelque chose, à dire, venez débattre sans tabou, face au monde entier et présentez vos explications et preuves à l’appui sur toutes mes sorties médiatiques.

« Je vous attends, car, rien au monde ne me ferai reculer. Personne d’entre vous, ne peut et ne pourra me barrer la route ». Par ce que, mes différentes pistes dénoncent, les acteurs de la discrimination et d’esclavage en Mauritanie, d’une part et d’autre part, elles font la lumière sur tout dossier en Mauritanie, au Sénégal, au Mali, en Afrique, aux USA, en France, en Allemagne, en Belgique (Europe – Canada), aux Pays-Bas, dans les agences du système des Nations unies et ailleurs dans le monde.

Mon dossier d’investigation journalistique, se déroule sur plusieurs phases, avec un rebondissement, à la dernière minute de : « l’esclavage d’État en Mauritanie. Je découvre, que toute cette haine et cette campagne, de dénigrement contre ma personne s’expliquent par, Pour que je ne sache pas ou ne découvre pas la malhonnêteté intellectuelle, de l’hypocrisie de certains Mauritaniens et d’autres secrets dans l’ombre, des dossiers inimaginables, que j’ai pu découvrir et que les hautes autorités des pays et acteurs concernés ne sont pas informés de ce qui se tremble sur leur propre territoire.

Moussa N’Diaye
Journaliste d’investigation (Presse & Droits de l’homme)
Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92
moudiaye8@gmail.com
www.tvpresse.info
Nouakchott – Mauritanie

Share

Plus d'infos dans la rubrique : Enqutes / Principaux Genres




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *