Mauritanie, 9 janvier 2019 : Ould Abdel Aziz, n’est ni raciste, ni esclavagiste et ni haineux, il est foncièrement contre la discrimination

Vérification des faits : Convaincu de ses initiatives et actions pour l’intérêt de la patrie contre le racisme, contre la haine et contre la violence, le Président Mauritanien, SEM. Mohamed Ould Abdel Aziz, a bien confirmé, qu’il n’a rien, à se reprocher (yeux dans les yeux), face à son peuple et au monde entier, notamment dans le domaine des droits humains. Cette vérification a été faite, ce mercredi, 09 janvier 2019, à l’occasion, de la marche de la citoyenneté contre le discours de la haine et l’extrémisme en Mauritanie. Aziz est un homme sincère et engagé contre le racisme.

La Mauritanie est un État sécurisé et stable qui se développe dans tous les domaines, notamment dans le domaine sportif (CAN de football -2019), a bien précisé, Ould Abdel Aziz. Il dit : « cette imposante marche est une réponse à l’appel du devoir vis-à-vis du passé, du présent et de l’avenir du pays et une preuve du rejet par le peuple mauritanien du diktat extérieur que les criminels propagent. » Pour faire face, à cette situation, Ould Abdel Aziz décide de combattre, le racisme, la division, la haine, la violence, la criminalité, la discrimination et contre les propagateurs de l’extrémisme en Mauritanie.

Pour, Ould Abdel Aziz, l’objectif est de préserver les droits de tous les citoyens mauritaniens quelle, que soit leur couleur ou leur appartenance sociale. Il défend aussi, les valeurs de la liberté et de la démocratie en Mauritanie. Le Chef de l’État ajoute : « cette marche est une preuve de la cohésion et de l’unité ». S’agissant de ceux qui font des slogans et la pratique du racisme, de l’esclavage, de la haine et de la division leur conviction. Le Président Mohamed Ould Abdel Aziz ne les considère, que comme des criminels, qui tentent de ternir l’image de marque, de la Mauritanie à l’extérieur, en voulant aussi, secouer la sécurité et la stabilité du pays.

Aujourd’hui, ce monde ne peut pas se montrer au peuple mauritanien a affirmé le président Mohamed Ould Abdel Aziz, ce mercredi, 09 janvier 2019, à l’occasion, de la marche de la citoyenneté contre le discours de la haine et l’extrémisme en Mauritanie. Pour prouver, qu’Aziz, n’est ni raciste, ni esclavagiste et ni haineux, aussi, foncièrement contre la discrimination, le Président de tous, les Mauritaniens, a dit : « la loi N° 023/2018, pénalisant la discrimination sera appliquée sur tous ceux qui tentent de porter atteinte à la sécurité et à la stabilité de ce pays quelle que soit la position de ceux-ci et leur statut financier ».

Pendant ce temps, on constate que la Police, la gendarmerie, la Garde et les différentes unités des forces armées et des sécurités du pays sont en position pour sécuriser non seulement, la marche de ce 09 janvier 2019, mais aussi, l’ensemble du territoire national. Visiblement, ses forces de l’ordre n’hésiteront pas, de se dresser devant tous ceux qui essayeront de perturber la paix sociale, la stabilité, la sécurité et l’unité des Mauritaniens. C’est un acquis parmi d’autres, réalisé par la « Mauritanie aujourd’hui ». Cet acquis est l’unité nationale. Cette unité doit être préservée contre, ceux qui font de la Mauritanie, de son administration publique, privée et de sa richesse, leur cheval de bataille, pour la réalisation d’intérêts égoïstes et sectaires.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92   – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Opinions




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *