Un boutiquier Mauritanien est accusé de grimper une fillette de 11 ans, toutes les cartes sont jouées pour étouffer l’affaire

Presse locale (CI) : Sur une piste d’enquête, une fille de 11 ans, est allée acheter du savon à la boutique d’un tonton Mauritanien. Ce dernier n’a pas hésité de faire de cette fille, un exercice et séances de tortures, comme signe d’accusation et de protestation. Un certificat médical prouve que la fille a été grimpée, avec violence, par qui ?

C’est dans le quartier de Niangon Sud Azito, de la commune populaire de Yopougon, en Cote d’Ivoire qu’un boutiquier Mauritanien a été accusé de grimper une fille de 11 ans. Observateurs et curieux assistent, depuis quelques jours, à un bras de fer entre forces de l’ordre, famille de la fillette et les services de l’ambassade de la Mauritanie en Côte d’Ivoire, affirme une source d’infos.

Cette affaire qui selon plusieurs pistes de recherches et d’investigations a pris, une autre tournure quand, à la suite d’une vérification des parties intimes de la petite fille, mal en point, n’arrivant pas à marcher. La tante de cette fille de 11 ans va découvrir des déchirures et des traces de sang autour du sexe de la jeune fille.  Sur plainte de la famille de la victime, le présumé violeur a été déféré dans la journée du vendredi 14 décembre 2018 à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) et sera présenté lundi 17 décembre devant un juge, a précisé une source. Dossier à suivre …

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92   – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Brèves




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *