Médiation : Le Koweït invite à mettre fin aux campagnes de presse ayant semé la discorde entre les peuples de la région

Presse internationale : Les six pétromonarchies arabes du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont clôturé à Ryad, ce dimanche 9 décembre 2018, les travaux de leur 39e sommet annuel par un appel à préserver l’existence de leur regroupement régional, sans faire allusion à la crise interne qui oppose certains de ses membres au Qatar. Pendant, que le Koweït et Oman, sont restés à l’écart de la dispute.

La réunion du CCG s’est tenue à Riyad en Arabie Saoudite, dans un contexte de crises multiples : « Dispute persistante avec le Qatar, dont l’émir est absent, il a té représenté par le numéro deux de sa diplomatie, le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Sultan al-Merrikhi, selon un porte-parole officiel à Doha, guerre au Yémen et affaire Khashoggi, journaliste tué au consulat saoudien d’Istanbul en cette année de 2018. »

Au cours des travaux des six pétromonarchies arabes du Conseil de coopération du Golfe (CCG), le constat est que l’émir de Koweït, cheikh Sabah al-Ahmed al-Sabah, qui a tenté une médiation entre le Qatar et ses voisins, a appelé à contenir cette crise, la plus grave de l’histoire du CCG. Il a invité à «mettre fin aux campagnes de presse ayant semé la discorde (entre les peuples de la région) pour préparer le terrain à une réconciliation». Ce groupement régional, né en 1981 sur un réflexe d’autodéfense face à l’Iran a perdu, au fil des ans, de sa pertinence.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92   – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Plus d'Infos




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *