Ould Merzoug s’accroche-t-il au fauteuil de la présidentielle de 2019 ? Visiblement, ce rêve ne peut plus, devenir une réalité

Pour retracer une histoire de toute une ambition politique d’un homme qui veut se faire, de la violence interne, de la vengeance dans l’ombre et de la justice sociale pour les autres. Aujourd’hui, tout est visible, en commençant, sous les commandes du pouvoir économique du Président Ould Taya et ses proches collaborateurs. Ce rythme de combat de « Zikssa», se poursuit, au secrétariat public des couleurs de Biram Dah Abeid, notamment au sein de l’administration publique Mauritanienne.

Référence de l’Université de Nouakchott, M. Mohamed Salem Ould Merzoug est ancien haut-commissaire de l’OMVS, ancien ministre et fonctionnaire international de renommée. Sur toutes les pistes de tentatives de vouloir arracher le fauteuil de la Présidentielle de 2014, en Mauritanie, Ould Merzoug a été cité comme référence, pour être un candidat potentiel, à la Présidentielle de 2019. Pourquoi, ce rêve s’est brusquement brisé. Par ce que la Mauritanie a sa souveraineté nationale. Alors, la bataille de Mohamed Salem Ould Merzoug commence en cette année de 2013, face aux autorités de Nouakchott.

Pour ce faire, Il initie un réseau de consultation pour réfléchir, comment et par quelle stratégie, pour faire descendre Nouakchott. Aussi, il s’appuyait sur son soutien de…, avec une distinction honorifique, en tant que citoyens de l’espace OMVS. Une année plus tard, on apprend que, l’ancien haut-commissaire de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (Omvs), Mohamed Ould Merzoug, est depuis hier (7 ou 8 mars 2014), entre les mains des gendarmes de la Section recherches de Colobane. Il a été épinglé par un rapport accablant de la cellule nationale de traitement de l’information financière (Centif) qui l’accuse de blanchiment d’argent.

La même source ajoute, Ould Merzoug n’est pas le seul à tomber. Il emporte avec lui sa femme, deux comptables à la retraite de l’Omvs et son ex-chef de protocole. Le reste est à Nouakchott, sous nos yeux, précisément en face de l’Université des islamistes, racistes et extrémistes d’Ibn Yassine, lors d’un déplacement d’Ould Abdel Aziz à l’étranger. @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info

  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92   – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie

 

 

Share

Plus d'infos dans la rubrique : Brèves




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *