Le collège de défense du G5 Sahel compte assurer une formation des officiers ayant entre 15 et 20 ans d’expérience

A l’issue de la « Conférence de coordination des partenaires et bailleurs de fonds du G5 Sahel pour le financement du programme d’investissements prioritaires (PIP) » de Nouakchott en Mauritanie du 6 décembre 2018, une enveloppe financière considérable est en prévision. L’objectif est de financer des projets destinés à promouvoir le développement dans cette zone affecté par la montée du terrorisme.

Cette réunion internationale, la première fois en terre sahélienne, intervient neuf mois après la conférence internationale de haut niveau sur le Sahel, tenue à Bruxelles. Fondé en 2014, le G5 Sahel, est une institution régionale. Il regroupe, le Burkina-Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, pour agir dans les domaines de sécurité et du développement, en vue de répondre aux aspirations des populations.

A la veille de la rencontre du 6 décembre, le siège du collège de défense du G5 Sahel à Nouakchott en Mauritanie a été remis, ce mardi 4 décembre 2018, au secrétariat permanent par le Chef d’Etat-major général des armées, général de division Mohamed Cheikh Ould Mohamed Lemine Elemine, après le parachèvement de sa phase transitoire. Ce collège a pour mission d’assurer une formation académique et opérationnelle à des officiers ayant entre 15 et 20 ans d’expérience dans les professions militaires.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92   – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *