Mauritanie – Gouvernement : à lire la liste des différents premiers ministres en Mauritanie, depuis 1960 à nos jours 2018

Presse : Le réchauffement des archives du gouvernement en Mauritanie intervient, après la démission, de l’actuel Premier ministre, EL Mouheindiss. Yahya Ould Hademine. Il a été nommé ministre d’État chargé de mission à la présidence de la République. Pendant que l’ancien patron de la plus grosse entreprise d’État, la Société nationale industrielle et minière (SNIM), chargé de l’exploitation et de la commercialisation des mines de fer, Ahmed Salem Ould Bechir est nommé Premier ministre.

Voici, la liste des anciens Premiers ministres que la Mauritanie a connus, depuis l’indépendance, en 1960 à nos jours d’octobre 2018 :

– Région du Trarza, M. Mokhtar Ould Daddah (Premier ministre) en 1960
– Région de l’Assaba, M. Ahmed Ould Bosseif (Chef du gouvernement) en 1979
– Région de Dakhlet Nouadhibou, M. Mohamed Khouna Ould Hidala (Chef du gouvernement) en  1979
– Région du Tagan, M. Sid’Ahmed Ould Benjayjar (Chef du gouvernement) en 1980
– Région de l’Adrar, M. Maaouiya Ould Sidi Ahmed Taya (Premier ministre) en 1981
– Région du Brakna, M. Sidi Mohamed Ould Boubakar (Premier ministre) de 1992 – 2005
– Région du Hodh EL Chargui, M. Cheikh AL Afiya Ould Mohamed Khouna (Premier ministre), de 1996 – 1998
– Région du Hodh EL Chargui, M. Mohamed El-Amine Ould Guig (Premier ministre) en 1997
– Région du Hodh EL Chargui, M. Sghayir Ould M’ Barek (Premier ministre) en 2003
– Région du Hodh EL Gharbi, M. Zein Ould Zidane (Premier ministre) en 2007
– Région du Tagant, M. Yahya Ould Ahmed El Waghef (Premier ministre) en 2008
– Région du Hodh EL Chargui, M. Moulay Ould Mohamed Laghdaf (Premier ministre) en 2008
– Région du Hodh EL Chargui, M. Yahya Ould Haddine (Premier ministre) en 2014
– Région, du Hodh EL Gharbi, M. Mohamed Salem Ould Bechir (Premier ministre), fin octobre 2018

Observations & notes : La première femme mauritanienne ministre est Aissata Kane. Elle est entrée au gouvernement en 1975. Quant, à la couche défavorisée des Haratines, elle était systématiquement exclue des gouvernements en Mauritanie depuis, l’indépendance de Ould Daddah, jusqu’en 1984, lorsque Ould Taya, Colonel accusé de faire un pouvoir d’apartheid de 1984 à 1992 a pris la décision, révolutionnaire à l’époque, de nommer Messaoud Ould Boulkheir au département du Développement rural. A partir de cette date, il n’y a jamais eu de conseil ministériel sans un ou plusieurs représentants des Haratines.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *