Il n’y a aucune possibilité, pour couvrir Ould Taya et ses séquelles, ils sont une partie, responsable de la crise interne au Mali

Investigation & confirmation du racisme d’État en Mauritanie de 1984 à 1992 :

Aujourd’hui, toutes les pistes prouvent que Maouiya Ould Sid’ Ahmed Taya est à l’origine du racisme d’État, du terrorisme qui a menacé la Mauritanie, menace le Sahel, la sous-région et même la crise interne au Mali. Ya des signes qui se dégagent. Cet homme est responsable, de l’extrémisme, de l’esclavage d’État. Aussi, depuis son départ du pouvoir, ses alliés, en Mauritanie ne cessent de menacer la stabilité du pays et d’œuvrer pour étouffer le combat, des victimes du passif humanitaire et tous les dossiers des droits de l’homme.

Ould Taya est le premier responsable de la haine et la division entre les noirs de Mauritanie, à travers son système d’arabisation ratée des noirs de Mauritanie. Avec, le féodalisme en Mauritanie, Ould Taya est le premier à mettre en place, cette mauvaise pratique en divisant les différentes franges de la société du pays. Pour mieux qu’il règne au pouvoir. Ould Taya, ses alliés et ses proches parents sont les principaux responsables de leurs actes. C’est pour cette raison qu’un coup d’État militaire avorté a eu lieu, le 08 juin 2003.

En 2005, Ould Taya a compris, que ses proches parents qui étaient à ses côtés, n’étaient que des viveurs, notamment dans la région du fleuve.  Au pouvoir de 1984 à 2005, c’est, Ould Taya qui réfléchissait, pour toute stratégie de trouble public, à l’intérieur du pays, comme à l’extérieur, notamment dans la sous-région (Afrique de l’Ouest). Pour ce faire, Ould Taya tend, la main aux bassistes de Saadam Houssein d’Irak pour anéantir les noirs de Mauritanie, en accusant le Sénégal voisin à s’impliquer dans les affaires de son pouvoir.

C’est dans ce cadre qu’Ould Taya tend la main à la Syrie d’Hafedh EL Assad, pour se faire un vieux Colonel, son principal allié avec des bassistes Syriens en Mauritanie. Son objectif était, de faire quitter feu Ely Ould Mohamed Vall, de la direction générale de la sûreté Nationale (DGSN). L’homme fort du pouvoir de la transition de 2005 – 2007 en Mauritanie, était proposé par Ould Taya, comme, Conseiller au Cabinet de feu Colonel (Général de réserve) Moulaye Ould Boukhreiss (ex Chef d’Etat Major de l’Armée Nationale).

Taya et ses cerveaux d’analyses provoquent, une crise militaire interne en s’appuyant sur un nouveau Chargé de mission à la Présidence de la République (juillet- Aout 2005). Cet homme fut DIRCAB d’Ould Taya. Résultats : Ould Taya quitte la Mauritanie et laisse derrière lui sa femme, ses symboles dans l’administration publique et privée, ses orphelins officiers et intellectuels de haut niveau. Ou est la solution ? Et qui est le responsable de la chute de Ould Taya au pouvoir ?… @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info

  • Tél & watsap : 00 222 41 83 33 92   – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *