La justice Mauritanienne a franchi une étape importante pour lutter contre la diffamation et menaces de mort

La condamnation de deux activistes en journalisme du www.cridem.org et du site Taqadoum pour «diffamation», par la Cour Correctionnelle du tribunal régional de Nouakchott Ouest en Mauritanie, ce jeudi 6 septembre 2018, ne porte atteinte ni à la liberté d’expression et ni à l’image de marque des journalistes professionnels du pays. Cette décision de la justice Mauritanienne est à soutenir, à encourager et à médiatiser, face aux ennemis du professionnalisme et de la liberté d’expression.

Seuls les malfaiteurs sont contre cette décision, contre l’efficacité, contre le modernisme et contre l’indépendance de la justice en Mauritanie. La décision de la justice Mauritanienne contre deux activistes d’amateurisme en journalisme ne fait que redresser la barre contre, ceux qui font du banditisme déguisé au sein du secteur public et privé de la presse et de l’audiovisuel en Mauritanie.

Le progrès qu’a connu la justice Mauritanienne dans ce domaine (Presse et audiovisuel) doit se renforcer davantage pour punir ceux qui font la diffamation. Ceux qui incitent à la haine et à la violence, à travers un style de publications en ligne qui secoue la stabilité et la cohésion sociale de la Mauritanie.

Ce style tue aussi le journalisme et l’information crédible. Ce style encourage l’immigration clandestine en Europe (France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Italie, Espagne), au Canada et aux USA de Donald Trump. Leur objectif est de se faire une vie misérable face aux Occidentaux dans le mensonge, dans la haine, dans la division et dans la souffrance humaine pour étouffer la vérité qui dérange, pour un mensonge qui rassure.

Aussi, ils ternissent l’image de marque de toute une Mauritanie prospère, unie et forte. À cet instant précis, toutes les associations professionnelles, Organisations de la société civile, acteurs des droits humains honnêtes et professionnels et tous les médias de haut niveau doivent désormais, se mettre debout face à la lutte contre les menaces de mort et contre la diffamation en Mauritanie pour que la justice triomphe. @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info

Tél (watsap) : 00 222 41 83 33 92   – moudiaye8@gmail.com Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie

Share

Plus d'infos dans la rubrique : Plus d'Infos




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *