Le Président Mauritanien tacle les partis politiques, il dit : « La non valorisation de l’intérêt collectif, a été à l’origine de leur éclatement »…

Dans sa tournée d’information et de prise de contact à l’intérieur du pays, le Président Mohamed Ould Abdel Aziz a invité les participants à une rencontre de face à face avec son peuple, à s’exprimer sur la situation de leur moughataa de N’Beiket Lahwach et sur les problèmes de développement auxquels, ils font face. Il leur a demandé d’évaluer l’impact des grands projets que l’Etat a initié dans cette région longtemps confrontée à la marginalisation.

L’histoire des partis politiques en Mauritanie a été fortement marquée par la recherche des intérêts personnels, l’absence de programme politique et la non valorisation de l’intérêt collectif, ce qui a été à l’origine de leur éclatement, a précisé Ould Abdel Aziz. Il ajoute, quels que soient les erreurs que pourraient avoir commises par l’UPR, il est inadmissible que les militants du parti fassent d’autres choix.

La visite d’Ould Abdel Aziz vise à examiner, les conditions de vie des citoyens, à identifier leurs problèmes et à combler les lacunes existantes. Il déclare que les autorités concernées étudieront les doléances des populations en matière de santé, d’éducation, de routes et d’électricité. Pendant que l’Etat a franchie une étape importante pour approvisionner en eau potable la ville de Kiffa à partir de la localité de Negatt.

Face à Ould Abdel Aziz, au cours de la réunion, qu’il a tenu avec plusieurs cadres des wilayas (Régions), certains intervenants ont salué les grandes réalisations accomplies en Mauritanie, dans différents domaines. D’autres ont insisté sur la préservation des acquis déjà, réalisés et à œuvrer pour soutenir les listes de l’Union Pour la République (UPR), aux élections parlementaires, municipales et régionales du 1er septembre 2018.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél (watsap) : 00 222 41 83 33 92   – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *