Babacar Ndiaye du www. cridem.org est visiblement un bandit en col blanc, de grand chemin et de longue date

La liste est longue. Un parmi d’autres est entre les mains de la police Mauritanienne. Cette Police  n’est ni violente et ni agressive. Elle est professionnelle et efficace dans toutes ses opérations de sécurité publique. Alors, construisez des prisons, pour ceux qui font des fake news en Mauritanie.

Sur cette piste, on découvre que Babacar Ndiaye du Cridem est de la génération de la haine, de la violence, de la division et du banditisme déguisé, au sein du secteur de la presse et de l’audiovisuel en Mauritanie.  Aussi, il est d’une cellule dormante qui fait et fabrique des fake News pour secouer la paix sociale en Mauritanie. Cette cellule alimente et s’active souvent en public, mais, elle se retranche dans l’inconnu pour mieux ternir l’image de marque de toute une patrie, des personnalités publiques et de haut niveau.

La liste est connue. Cridem.org est aussi, un support pour une presse francophone et médiocre en Mauritanie. Ce portait s’identifie comme un site web, qui fait de la synthèse de la presse. Au fond, il a été conçu sur la base de la haine, de l’amateurisme et du banditisme déguisé, contre les symboles de l’État et tous, ceux qui sont fidèles à la Mauritanie. D’autres sources précisent, qu’il a été mis en ligne. C’est pour espionner la Mauritanie, au profit de deux pays voisins.

Quelqu’un, qui a vu ce mercredi 08 Août 2018, ce soi-disant rédacteur en chef du portail d’informations mauritaniennes Cridem entre les mains de la police Mauritanienne, saura sans nul doute que ce Babacar Ndiaye est un bandit de grand chemin et de longue date.  Pendant que la police Mauritanienne n’est ni violente et ni agressive. Elle est professionnelle et efficace dans toutes ses opérations de sécurité publique.

Par contre Babacr Ndiaye s’est toujours déguisé, comme journaliste et au fond, il fait de l’amateurisme comme un bandit au cool blanc. Dans ses publications, il produit et encourage une campagne de dénigrement et d’intoxication contre la Mauritanie, contre les symboles de l’Etat et contres certains intellectuels Mauritaniens propres dans leur vie.

A 98 % des articles de presse ou infos mis en ligne par www.cridem.org, ce site web a toujours pris, une position pour du banditisme déguisé, à travers et en faveur de la haine, de la division et de la violence en Mauritanie s/c, d’une cellule dormante. Cette cellule coordonne, ce que www.cridem.org doit mettre en ligne, loin du professionnalisme et de technicité dans le domaine de la gestion et du traitement, d’une information journalistique et crédible. Ceux qui ont côtoyé, ce jeune activiste se souviendront (se souviendra), qu’il est foncièrement un noir raciste sur le sol Mauritanien et un bandit dans l’ombre, à col blanc.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél (watsap) : 00 222 41 83 33 92   – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *