Saad Louleid n’était pas guéri du « virus communautariste » qui fait mal aux mouvements politiques et associatifs mauritaniens

Saad Louleid, un élément important, il avait quitté IRA – Mauritanie (non reconnu) avec profile bat. ‘’ Ndeketéyo’’ et il a finit par créer son parti politique. Par ce qu’il a du vendre certains de ses camarades de lutte avec des discours racistes, extrémistes. Cette démarche de Saad a fait des fissures au sein de IRA – Mauritanie, décryptent nos coulisses. Aujourd’hui en Mauritanie (mai – juin 2018) sont tous sur les carreaux.

C’est la honte qui s’affiche sur leurs visages. Pour Saad, le mouvement IRA serait exploité par ceux qu’il qualifie des : ‘’ kwars’’ qui s’entretiendraient matériellement à l’étranger sur la cause haratine. Ceux qui répliquaient face aux déclarations de Ould Louleid. Ils précisent que : « Mr Saad n’était pas guéri du « virus communautariste » qui fait mal aux mouvements politiques et associatifs  mauritaniens, ce qui est organiquement anti-IRA.

Sur nos différentes pistes, on découvre que, le bureau exécutif de l’Initiative de Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA Mauritanie), Ndeketéyo, avait officiellement démis Saad Ould Louleid de ses fonctions. Ils précisent que « Saad Ould Louleid n’a jamais été vice président d’IRA ». Il était l’une des figures de l’ONG (non reconnue) et ses camarades l’accusent d’avoir « renoncé aux convictions et valeurs d’IRA ».

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél : 00 222 41 83 33 92   – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Plus d'Infos




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *