Mauritanie : dans leurs analyses, ils ne rejettent pas, l’hypothèse de revenir à un coup de force militaire (Coup d’État)

Aujourd’hui, le partenariat signé entre le parti « Sawab » avec le mouvement « IRA » est une autre réalité qui confirme, que le changement attendu en Mauritanie se fera avec des antennes régionales, nationales et internationales. L’un des signes que nous pouvons décrypter à tout moment est que : « Refus d’une conférence de presse avec les deux parties ‘’ Sawab ‘’ et ‘’IRA » « , ensuite l’autoriser.

On se demande, qui a montré ses muscles à qui ? Et, qui a promu de maitriser la situation sur un terrain, sans que l’un trahisse l’autre ? Au menu de l’agenda des investisseurs en Mauritanie, ils mettent en priorité la stabilité politique du pays. Pour d’autres, tout doit se faire sans casser les œufs. Pendant que d’autres hésitent (diaspora et investisseurs étrangers) de se lancer en Mauritanie à la veille de la présidentielle de 2019.

Face, à cette situation, certains observateurs se demandent, si la constitution en Mauritanie a été changée. Comment ? Quand ? Et en faveur de qui ? Eux, ceux qui se posent, ces interrogations, précisent que dans leur pays, les institutions sont fortes. Contrairement, à la Mauritanie, où tout peut changer. Même, dans leurs prévisions, ils ne rejettent pas, l’hypothèse de revenir à un coup de force militaire (Coup d’État) en Mauritanie.

Pendant que les cartes politiques en Mauritanie se compliquent et ceux qui sont à la recherche du bon côté ne se retrouvent plus. Aussi, ils prévoient un soulèvement populaire. Ils prévoient un changement, en passant par l’UFP d’Ould Mowloud et ses cerveaux politique dans l’ombre. Ils veulent sauver un peuple, disent-ils, face à une crise alimentaire, financière et économique, que traversent certains Mauritaniens. À titre d’exemple, à l’intérieur du pays, des cas sérieux ont été annoncés.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél : 00 222 41 83 33 92   – moudiaye8@gmail.com
  • Twitter : @moudiaye8   – Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *