Au secours : la situation des Peuls en Afrique s’aggrave, ils sont victimes d’injustice, d’exclusion et de discrimination

En chiffre de ce samedi 19 mai 2018, 17 civils ont été tués au Niger précisément, dans la région de Tillabéry à la frontière malienne, suite à un affrontement entre de jeunes de la communauté Touareg et Peuls. Pour éviter une guerre civile et venir en secours aux Peuls en danger, des citoyens de différents pays sont unis pour créer la Ligue Internationale de Secours aux Peuls.

Le 15 mai 2018, la Ligue Internationale de Secours aux Peuls a publié un document dans lequel, elle précise, que la communauté peule vit aujourd’hui une situation dangereuse. Victime d’exclusion et de discrimination en Mauritanie et en Guinée depuis des décennies, la situation s’aggrave dans beaucoup d’autres pays.

À cause des tensions entre éleveurs et cultivateurs, les discriminations et le racisme anti-peul prend une tournure terrifiante au Nigeria, au Bénin et au Ghana. Les Peuls sont aussi accusés souvent injustement d’exactions en République Centrafricaine et en République démocratique du Congo (Bas Uélé et Haut Uélé), et en retour les civils Peuls sont massacrés.

(En RCA massacré par les Anti-Balaka, les Peuls sont représentés par l’UPC d’Ali Darassa, les 3R de Sidiki, et des membres du FPR du Tchadien Baba Laddé qui n’ont pas rejoint les 2 autres mouvements).

Mais le plus inquiétant est maintenant le Mali, précisent les initiateurs de cette ligue. Des milices Bambara, Dogon et Touareg disent-ils s’attaquent aux populations Peules sous le faux prétexte de lutte contre le terrorisme. Les gouvernements maliens et français sont complices par leur inaction. La tension se propage également au Burkina Faso et au Niger. Alors il ne faut pas s’étonner que la jeunesse peule se radicalise et se révolte. D’où l’obligation de créer la Ligue Internationale de Secours aux Peuls.

  • Dossier à suivre et à lire sur : www.tvpresse.info
  • Tél : 00 222 41 83 33 92  – moudiaye8@gmail.com
  •  Twitter : @moudiaye8  – Nouakchott- Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : International




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *