Biram Dah Abeid avait bien raison de refuser de faire de la bassesse et de l’hypocrisie face aux hautes autorités de son pays

L’infatigable combattant pour la liberté et pour le respect de la dignité humaine en Mauritanie, Biram Dah Abeid et ses fidèles camarades de lutte d’aujourd’hui, avaient bien raison de refuser à l’époque, de faire de la bassesse et de l’hypocrisie, face aux hautes autorités de leur pays. L’objectif était d’influencer certains leaders de IRA-Mauritanie, pour vendre la souffrance de leurs compatriotes, souvent victimes de la marginalisation, du racisme, de la pauvreté, de l’ignorance, de la famine, de la haine, du sabotage, de la trahison, de l’esclavage et de tout ce qui donne à l’homme de s’exprimer dans sa vie, avec honneur.

Aujourd’hui, les camarades de lutte à l’époque de Biram Dah Abeid, (version : traitres, opportunistes et hypocrites) qui l’avaient combattu pour gagner la confiance du pouvoir de Nouakchott, en menant contre la personne d’Ould Dah et de son combat sur le plan national, plusieurs campagnes d’intoxications et de dénigrements sont à cet instant précis, visibles sous le soleil et la chaleur de Nouakchott. Ils n’ont rien à dire face à l’opinion nationale. Pendant que l’excellent défenseur des droits de l’homme en Mauritanie poursuit son agenda international à travers une campagne de communication de qualité.

C’est dans ce cadre qu’on enregistre un travail d’équipe de haut niveau et un progrès remarquable de toutes les sorties de Biram Dah Abeid, notamment celle de la Conférence Egalité sans Frontières, du 12 mai 2018 à l’Institut Pierre et Marie Curie – Paris. Pour plus d’infos, de curiosité et des vidéos en ligne, consultez : http://biramdahabeid.org  Aujourd’hui, en Mauritanie la seule référence crédible, ou encore efficace de lutte pour défendre les droits de l’homme est bien, Biram Dah Abeid et son groupe de travail.

En ce mois de mai 2018, il est à noter que, la campagne de Communication de Biram Dah Abeid et ses fidèles camarades de lutte pour le respect de la dignité humaine en Mauritanie dépasse, sur le plan national et international de très loin, celle de toutes les structures des droits de l’homme mises en place par le pouvoir de Nouakchott. Des structures officielles des droits de l’homme et ses cadres qui n’ont pu, à ce jour faire obstruction contre l’efficacité, la détermination, la pertinence et les actions concrètes de Biram Dah Abeid et ses fidèles camarades de lutte, d’aujourd’hui.

Ce qui nous pousse à dire que Biram et ses fidèles camarades de lutte ne font dans leur combat de conviction pour le respect de la dignité humaine en Mauritanie et ailleurs, qu’une promenade de santé. Parce qu’ils ont les outils nécessaires et des preuves à l’appui, face au monde entier pour déposer sur les carreaux des salles de conférence de Paris – Genève – New York – Washington et Nouakchott, ceux qui s’opposent contre leurs nobles actions sans aucune raison. Biram et ses camarades de lutte d’aujourd’hui, font face aux hommes, aux jeunes et aux femmes infiltrés depuis quelques années pour étouffer leur noble combat. Aussi, ils font face à ceux qui n’ont aucune conviction et ni un bagage intellectuel, leur permettant de défendre de l’indéfendable, au nom des hautes autorités Mauritaniennes. … Dossier à suivre et à lire sur : www.tvpresse.info

  • Tél : 00 222 41 83 33 92  – moudiaye8@gmail.com
  •  Twitter : @moudiaye8  – Nouakchott- Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Enqutes / Principaux Genres




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *