Le contenu du rapport de l’ONG HRW sur la situation des droits de l’homme en Mauritanie de ce lundi 12 février 2018 est crédible

Dans le domaine des droits de l’homme, rien n’est fait contre personne et ni pour personne. Le respect de la dignité humaine est une obligation. La vérité est qu’aujourd’hui en Mauritanie la situation des droits de l’homme est catastrophique. Il faut être, juste, crédible, honnête, ou encore un intellectuel de haut niveau pour décrypter la situation dans les rues de Nouakchott, dans l’administration privée et publique, dans certaines familles, ou encore dans le quotidien de ce citoyen lambda. La discrimination des unes et des autres est visible avec le plus petit, détail.

Sur cette piste et depuis quelque temps, le constat en Mauritanie est que des injustices reprennent leurs pistes. La marginalisation de certains musulmans où Chrétiens étrangers du pays se font sans gêne. Le non-paiement, ou versement des droits de certains travailleurs qui ont servi ce pays est une piste. Le renforcement de la haine et de la division, face à un danger mortel qui guette toute une humanité s’oriente vers le terrorisme. Les fausses allégations et accusations mensongères au sujet de la situation des droits de l’Homme en Mauritanie ne sont plus acceptables pour rejeter, le contenu du rapport de l’organisation HRW de ce lundi 12 février 2018, sur la situation des droits de l’homme en Mauritanie.

Le racisme a des racines en Mauritanie. La haine, l’esclavage moderne ou traditionnel par une violence verbale et physique se pratiquent à longueur de journée. Il faut te transformer à un innocent patriote pour être victime de ces mauvaises pratiques dans ton quotidien en Mauritanie. Alors, il est temps que les autorités Mauritaniennes ou ceux qui rejettent les rapports des ONGs des droits humains en Mauritanie comprennent et ouvrent leurs yeux et leurs oreilles pour affronter cette réalité. A savoir, que le respect de la dignité humaine est une obligation. Aujourd’hui, en Mauritanie, le climat qui règne est que, la situation des droits de l’homme est explosive.

Le contenu du rapport de l’organisation HRW de ce lundi 12 février à Nouakchott sur la situation des droits de l’homme en Mauritanie tient bien la route. L’ethnicité, la discrimination, le banditisme déguisé contre toute une humanité et autres lignes rouges qui détruisent la vie et l’avenir des défenseurs Mauritaniens des droits humains sont des faits réels. À titre d’exemple, militants, étudiants, pauvre citoyen, fonctionnaires et autres qui traitent des questions sociales sensibles, ou encore réclament leurs droits pour vivre dans la dignité sont punis. Pour quoi ? Parce qu’ils réclament leurs droits de vivre avec dignité.

Ceux qui revendiquent ou réclament leurs droits sont innocents, propres et ont parfaitement raison dans leurs revendications. Des revendications, qui ne sont, que juste, pour demander à vivre dans la dignité. À cet instant précis, la situation des droits de l’homme en Mauritanie s’est dégradée. Elle est explosive. Les preuves ne manquent pas. D’où la nécessité d’assister, accompagner, suivre et épauler les Mauritaniens qui réclament de vivre dans la dignité. Aussi, il est bon de souligner que l’ONG Human Rights Watch (HRW) est crédible. Elle est professionnelle dans l’exercice de ses fonctions et dans son rapport d’activités en Mauritanie. Les hautes autorités du pays doivent comprendre et faire face, à cette réalité.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tel : 00 222 41 83 33 92
  • mail : moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Enqutes / Principaux Genres




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *