La police Mauritanienne met la main sur une bande de malfaiteurs : Elle récupère une importante somme d’argent et armes blanches

Des auteurs suspects d’avoir commis un vol à main armée, le mardi o6 février 2018 à Nouakchott en Mauritanie ont été appréhendés par la police nationale. Il s’agit d’une bande de 4 malfaiteurs. Elle volait de l’argent devant des Banques, devant des Bureaux d’échanges et d’autres lieux publics, précisément chez les notaires. Aussi, elle suivait, certains citoyens dans leurs mouvements, étape par étape, pour les attaquer à main armée. Elle récupère en même temps, ce qu’ils ont comme argent.

Une fois, informée et dans le cadre de sa mission de recherches et d’investigations, la police nationale a pu mettre la main, sur cette bande de délinquants de haut rang en récupérant une importante somme d’argent et les armes (blanches)qui ont servi à l’exécution de leurs différentes opérations. À titre d’exemple, elle a suivi une femme, jusque chez elle, pour la menacer et arracher son sac.

La femme est venue au commissariat de Tevregh Zeina2 de Nouakchott Ouest pour informer la police en portant plainte contre cette Bande de malfaiteurs. Après une opération réussie de la police nationale. Les victimes s’expriment en remerciant et félicitant les éléments de recherches et d’investigations du commissariat de police de Tevragzeina2. Ils ont précisé que la police nationale a bien prouvé qu’elle est là, pour protéger les biens de tous les Mauritaniens, face aux différentes bandes de malfaiteurs.

Il est à noter, que depuis quelques mois, la police nationale ne ménage aucun effort, pour non seulement sécuriser les zones qu’elle couvre. Mais, aussi, on constate que des brigades mobiles de la Sûreté Nationale veillent sur la sécurité des personnes et de leurs biens, à travers leurs missions de recherches et d’investigations sur l’ensemble du territoire national (Mauritanie).

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tel : 00 222 41 83 33 92
  • mail : moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie

 

Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *