Tempête de colère entre la Mauritanie et le Sénégal : Macky Sall et Ould Abdel Aziz mettent fin aux tentatives des ennemis

Dans les eaux frontalières entre le Sénégal et la Mauritanie, la mort d’un jeune pêcheur en fin janvier 2018, originaire de Guet Ndar dans la région de Saint-Louis du Sénégal a failli être une très belle carte pour les annonceurs de la violence, de la haine et de la division entre la Mauritanie et le Sénégal. L’objectif était de faire reprendre aux deux peuples, les événements douloureux de 1989.

Ce vendredi, 09 février 2018 à Nouakchott, à l’issue de la visite que l’hôte de marque sénégalais vient d’effectuer en Mauritanie. Les deux chefs d’État mettent fin aux tentatives de leurs ennemis dans l’ombre et adversaires politiques. Dans son intervention, face à la presse, Macky Sall reconnaît les efforts de la Mauritanie, pour contribuer ou faciliter, la consommation locale de certains Sénégalais. Il déclare :

« Le gouvernement mauritanien, sous l’impulsion du Président de la République a décidé souverainement d’octroyer des possibilités de pêche pour les pêcheurs sénégalais dans le respect de la politique qui est mise en œuvre. Il convient en effet de respecter la ressource, sa durabilité et les conditions de son exploitation ». Sur cette piste, on constate que le financement du pont de Rosso a été obtenu entièrement. Ce qui ne manquera pas d’offrir des opportunités d’emplois pour les citoyens de deux pays.

De son coté, le Président Ould Abdel Aziz a dit : « les relations entre la Mauritanie et le Sénégal sont des relations enracinées et excellentes tirant leurs forces de l’histoire commune longue et riche, du voisinage géographique et des liens spirituels, religieux, culturels mais aussi politiques, économiques et sociaux qu’entretiennent les deux peuples ». Il ajoute : « On doit préserver cette importante ressource halieutique. Elle ne doit pas être laissée à la merci de la mauvaise exploitation et ce, dans l’intérêt de tous ».

À préciser que depuis fin janvier 2018, les ennemis de deux pays soufflaient le vent de la haine pour déclencher la tempête de la division entre les deux pays. Côté sénégalais, plusieurs vidéos, articles de presse et slogans de vouloir faire inciter les hautes autorités du Sénégal à une rupture diplomatique avec le pouvoir de Nouakchott étaient visibles. Et, du coté, Mauritanien, certains groupes politiques du pays œuvraient pour faire embourber Ould Abdel Aziz dans des problèmes sérieux avec le Sénégal, afin qu’il ne s’occupe plus de leurs crimes dans l’ombre, de leurs cartes politiques et de leurs crimes économiques (corruption, tentative de sabotage et mauvaise gestion).

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tel : 00 222 41 83 33 92
  • mail : moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *