Produits alimentaires – Les prix montent en flèche : Le gouvernement doit veiller sur le bien être du citoyen

Pour la crédibilité de l’information, pour attirer l’attention du ministère du commerce, de l’industrie et du tourisme et pour veiller au bien être du citoyen, le gouvernement Mauritanien doit prendre, à l’immédiat des mesures contre certains commerçants du pays. Sur cette piste, la police économique est invitée à s’impliquer pour le bien être du citoyen. Par ce que, le constat est : Comment les prix montent en flèche au détriment de la vie du citoyen ? Pour répondre à une partie de cette interrogation, découvrez avec nous :

Cartes de recharges Mattel de 100 UM sont devenues à 120 UM. Pattes (Macroni) était à 3500 UM – Aujourd’hui à 4000 UM, Riz (50) kg était à 13.700 UM  – Aujourd’hui à 16.500 UM. Sur la deuxième piste, Pattes (Macroni) était à 3300 UM aujourd’hui à 4000 UM  – Riz était à 14.200, aujourd’hui, à 15 200 UM. Gloria Omela (carton de 96) était à 9800 aujourd’hui, à 11000 UM.

Sur la troisième piste, (25) kg du riz était à 7200, aujourd’hui à 7700 UM.  Macroni (pattes) : 1kg était à 350 UM, aujourd’hui à 400 UM. Et, sur la quatrième piste, on découvre. Ce qui était à 3500 UM, aujourd’hui, c’est à 4200 UM. Sur la cinquième piste : Spaghetti (20 paquets) était à 2600 UM  aujourd’hui 3800 UM.

Sur différentes pistes, on découvre : le Riz de 50 Kg, était à13 000 UM, aujourd’hui, c’est à 16 000 UM. Rackel (50 kg) était à 3 000 UM, aujourd’hui à 6000 UM. Nkhalett (Hash), une tonne monte de 50 000 UM, à 150 000 UM. Des produits en provenance du Sahara, les impôts sur ces produits étaient de 2800 UM, aujourd’hui c’est à 3800 UM à la frontière.

Fruits : Bananes (18 kg) de 6000 UM, à 12 000 UM – Pommes (8kg) un carton était de 3700 UM à 4500 UM – Œuf (une tablette) de 1000 UM ou 1100 UM, devenue aujourd’hui, à 14000 UM – Farine (blé) Mauritanie : 1kg, de 126 UM à 132 UM – Hach EL Baghraa de 3000 UM à 6000 UM – Khal (blé) EL Baghraa de 1200 UM à 3200 UM.

Légumes : Pomme de terre – Tomates – Ognons et autres ne sont que dans une perturbation permanente et sans fin. Les prix montent de 100 UM – 150 UM, 200 UM, 250 UM, 300 UM, 500 UM et 800 UM.

Il est à préciser, que chaque commerçant, fait ce qu’il veut. Sur ce, Tout est visible. Les prix des produits alimentaires montent sans aucune raison comme une flèche contre le citoyen et autres consommateurs avec, la perturbation des produits de base en Mauritanie. Quelques jours seulement après la mise en circulation de la nouvelle monnaie, qui serait, pour certains, à l’origine de ces hausses.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tel : 00 222 41 83 33 92
  • mail : moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *