Toutes les victimes de graves violations des droits humains, de l’esclavage et du racisme peuvent compter sur Biram Dah Abeid

Le 3ème Congrès ordinaire de l’IRA – Mauritanie est une preuve à l’appui qui confirme que Biram Dah Abeid est un fidèle à ses engagements et à ses principes pour le respect de la dignité humaine en Mauritanie.

Visiblement, il prend tous les dossiers des droits de l’homme en Mauritanie au sérieux, pour la construction d’un Etat moderne, où les citoyens vivent égaux et en paix. Pendant, que les veuves et orphelins attendent toujours de pouvoir faire le deuil de leurs proches, plus d’un quart de siècle après leurs disparitions.

Ce 3eme Congrès dénommé : Mère Houleye Sall confirme que Biram Dah Abeid est l’un des fils de cette Mauritanie qui se bat pour que les victimes du passif humanitaire, les veuves et leurs orphelins retrouvent justice, retrouvent leur dignité, leur liberté dans la paix et dans leurs différents combats. Les victimes des événements de 1989 – 90 et 1991 doivent comprendre, que le combat de Biram Dah Abeid sur le plan national et international est pour la justice sociale, pour la liberté et pour mettre fin à l’esclavage, au racisme et à la discrimination.

Biram Dah Abeid dans l’une de ses sorties médiatiques en Mauritanie pense, que les régimes militaires qui se sont succédés au pouvoir en Mauritanie depuis 1978 ont pu créer des réseaux d’infiltration de l’opposition, des mouvements d’opposition, des mouvements syndicaux et des mouvements des droits de l’homme dans la société civile. Il pense aussi qu’ils ont pu nuire aux tendances unionistes et collaborationnistes entre les différents pôles de l’opposition. Ils ont toujours créé, de manière occulte, de dissensions entre les forces de l’opposition.

Voila, pour quoi, Biram Dah Abeid dans son combat d’hier, d’aujourd’hui et de demain, ne se bat pas, pour une seule ethnie ou pour une seule communauté. Non, pas du tout, Biram est convaincu de son combat. Il prend tout dossier qui porte atteinte à la dignité humaine en Mauritanie et le fait son cheval de bataille, pour défendre toutes les victimes de graves violations des droits humains, de l’esclavage et du racisme.

Au pays de Biram Dah Abeid, plusieurs cas d’esclavage avéré ont été démasqués, grâce à ses actions et de ses camarades de lutte pour la liberté dans la dignité. @ suivre et à lire, plus d’infos sur : www.tvpresse.info

  • Tel : 00 222 41 83 33 92
  • mail : moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie

 

Share

Plus d'infos dans la rubrique : Enqutes / Principaux Genres




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *