Kaédi – 28 novembre 2017 : L’ancien Directeur Général de la Sûreté Nationale (DGSN) est juste, une référence de paix, de la solidarité nationale et de la stabilité

www.tvpresse.info constate que la Mauritanie n’est pas, un pays raciste. Elle n’a jamais été ni un Etat raciste et ni un Etat esclavagiste. Le coup d’État manqué contre le pouvoir de Nouakchott, en 1987 n’était qu’un coup d’État militaire raciste, haineux et ethnique contre les forces armées et de sécurités en Mauritanie. Alors, à quand les annonceurs de la haine, de la division et de la violence en Mauritanie vont comprendre que le coup d’état militaire contre le pouvoir de Nouakchott en 1987 était haineux, raciste et ethnique ?

Cette tentative de vouloir déstabiliser la Mauritanie et la Sûreté de l’État, à l’époque (1987) a bien eu lieu. La planification a été découverte quelques heures avant l’exécution de ce coup d’État militaire ethnique, haineux et raciste contre toute une Mauritanie et contre son développement, son progrès et contre sa paix sociale. Aujourd’hui, à la veille du 28 novembre 2017 à Kaédi (Gorgol) au sud de la Mauritanie, les annonceurs de la haine, de la violence et de la division s’activent pour, une fois encore réécrire la fête de notre indépendance nationale avec des slogans qui blessent et divisent les Mauritaniens.

Des lors, les hautes autorités du pays doivent prendre toutes les dispositions pour punir les annonceurs de la haine, de la division et de la violence en Mauritanie, aussi à partir de l’extérieur (la diaspora). Sur cette piste, www.tvpresse.info suivra tous les dossiers, sur Kaédi 28 novembre 2017. Ce site web infos confirme que Feu, Ély Ould Mohamed Vall n’a été dans sa vie de noblesse et de respect de la dignité humaine, qu’un Colonel-modèle, face à la communauté noire de Mauritanie. L’ancien directeur Général de la Sûreté Nationale (DGSN) est une référence de paix, de la solidarité nationale, de la stabilité et de la justice sociale en Mauritanie et ailleurs dans le monde.

Ceux qui s’accrochent aujourd’hui, à la haine, à la division et à la violence de ce coup d’Êta militaire manqué en 1987 en Mauritanie, ou encore un coup d’État raté, ne font en Mauritanie et à l’étranger (diaspora) que du banditisme déguisé. Pour certains, le 28 novembre de chaque année est une occasion, pour se faire un nom au détriment des innocents. Et, pour d’autres, avec leurs slogans, ils ne font encore que renforcer la haine, la violence et la division au sein de leur ethnie.

Aussi, ils font souffrir, salir et ternir, toute une image de marque d’une communauté noble dans son comportement, noble dans sa diversité culturelle et religieuse. Une communauté qui continue encore de pleurer par les différents slogans des aventuriers du pays à l’étranger (diaspora) sans aucune raison. …   Nous y reviendrons….

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *