Le coup d’État militaire imaginaire d’Ahmed Ould Daddah ne peut se faire que par quelques brèches à colmater non loin de Boutilimit …

Toutes les cartes politiques d’Ahmed Ould Daddah sont-elles épuisées face au pouvoir qu’il a eu toujours à combattre ? Kham … EL Mouhim Vem Chi Yingualle. Pour aller sur cette piste de recherches, faisons un acheminement de quelques activités du Président de la formation politique mauritanienne, du Rassemblement des forces démocratiques (RFD). En février 2016, cet opposant historique du pays demande au président Ould Abdel Aziz de « démissionner immédiatement’’.

Le parent du ministre de la justice (l’actuel gouvernement) est –il un civil qui donne instruction au pouvoir militaire en Mauritanie ? Kham … EL Mouhim, Azizoune Aleyna, Jemmiaane poursuit son chemin avec une force politique tranquille. Elle l’entoure pour l’intérêt général de toute une Mauritanie. Sur cette piste, Ould Daddah n’a pas cessé de mener sa lutte pour devenir un jour président de la République islamique de Mauritanie. Il est à la recherche de ce fauteuil présidentiel qui tarde à venir et revenir à la ville de Butlimit dans la région du Trarza.

Ce qu’on constate, dans l’une de ses sorties médiatiques. M. Ahmed Ould Daddah avait précisé, que : « Aziz n’a aucune légitimité ». Pendant qu’on découvre que cet ex-opposant à Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya, a tout connu en Mauritanie. À titre d’exemple, le pouvoir et les responsabilités au temps où Feu Mokhtar Ould Daddah, son demi-frère, présidait la Mauritanie ; puis l’opposition, la prison et l’exil, sous Maaouiya Ould Sid’Ahmed Taya. Au lendemain du « putsch », du 3 août 2005, Ahmed revoit le bout du tunnel, mais son destin politique a voulu autrement. Pendant, qu’il voyait que, la transition en Mauritanie avait très bien commencé.

Aujourd’hui, on est en novembre 2017, dans les coulisses de la presse locale, le président du parti d’opposition, du Rassemblement des forces démocratiques en Mauritanie (RFD), M. Ahmed Ould Daddah, a déclaré, que si les choses continuaient telle qu’elles sont, le pays ferait face à un nouveau coup d’État militaire. Sur quelle piste, cela pourrait se faire M. Daddah ? Cela, peut se faire pensez-vous avec les deux antennes et demies, que possède la région du Trarza « Vowgue Ziratt ou au Ma Warraa Biharre», avec  quelques brèches à colmater non loin de Boutilimit ? Kham …. EL Mouhim, Edawllé, Waghvé Alla-Krra-éyha.

Dans cette Mauritanie d’aujourd’hui et de demain, toutes les dispositions et prévisions contre une tentative d’un coup d’État militaire en Mauritanie ne sont même pas dans l’agenda des hommes forts du pays. Sur cette piste, on découvre que l’Armée Mauritanienne s’oriente vers d’autres pistes, pour la sécurité des personnes et des biens, vers son perfectionnement pour être parmi les meilleurs et vers la stabilité pour une paix sociale durable et sans failles en Mauritanie. Une armée républicaine et intellectuelle qui ne fera jamais sombrer la Mauritanie et son peuple, pour faire plaire aux politiciens du pays. Ceux qui ont perdu le terrain en marche en Mauritanie, ne pourront plus s’approcher de ses wagons.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Brèves




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *