Ce jour du 28 novembre 2017 est notre deuil, non à l’impunité et à l’oubli, toute la vallée devrait bouder cette honte

Célébrer, le 28 novembre avec tambours et trompettes à Kaédi au Gorgol, c’est faire insulte à la mémoire de Tene et de tous nos martyrs a précisé le cerveau des FLAM de Samba Thiam, Kaaw Elimane Bilbassi Touré (notre photo). En réaction, à cette piste d’orientation de ce défenseur des droits des victimes des années de 1984 à nos jours en Mauritanie, plusieurs activistes ont donné leurs opinions sur la célébration du 28 novembre 2017 à Kaédi au Sud de la Mauritanie.

Certains disent que le 28 novembre restera toujours, une journée de deuil et de recueillement pour la communauté halpouaar et de tout Mauritanien épris de paix et de justice. Ils ajoutent que ce 28 novembre revêt, une signification toute particulière. d’autres soulignent que leurs parents politiciens sont des hypocrites nafiguejii. Il faut le dire : ‘‘Nous nous viendrons avec les dano rouges aux tours dès nos bras et au coup pour montrer qu’on est en deuil « .

Insulter la mémoire collective des victimes et fils des martyrs, c’est l’engagement de ceux qui continuent de remuer les couteaux dans les plaies béantes et sanguinolentes et ce, avec la complicité des nègres de service, … Gacce ngalla. Sensibilisons les populations pour une journée « VILLE MORTE  » particulièrement à Kaédi et dans toute la vallée. Ce jour est notre deuil, non à l’impunité et à l’oubli. Toute la vallée devrait bouder cette honte ajoutent certains activistes. Les kaedien ne peuvent rien sur ça. La seule chose qu’on peut faire unisson nous et montrons-nous, nos mécontentements contre cette fête criminelle … Un dossier à suivre et @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info

  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *