À Monguel un séisme avec ses fissures secoue l’APP de Messoud Ould Boulkheir et les électeurs de « OUI» s’en félicitent

Située dans la wilaya (région) du Gorgol, Monguel est l’une des mougataa (d’épatement) de la région du fleuve Sénégal. Elle vient de faire un demi-tour pour secouer la formation politique d’App. Visiblement, la base électorale des muscles de l’APP à Monguel n’était qu’une base arrière, un plan d’action, un soutien dans l’ombre, un mouvement mobile et une réflexion au cas où un jour, la Mauritanie voudrait basculer en contre balance, en faveur d’Alliance populaire progressiste d’APP, de Messoud Ould Boulkheir.

Pour votre information et dans le cadre de la campagne de sensibilisation en faveur des amendements constitutionnels, du 5 aout 2017, un séisme politique avec ses fissures vient de secouer l’APP de Messoud Ould Boulkheir à Monguel dans la wilaya du Gorgol. Il s’agit bien, d’un ralliement politique de poids et des muscles, de l’Initiative de réconciliation Sociale pour la construction.

Elle a organisé, samedi 22 juillet 2017 à Monguel dans la région du Gorgol, une manifestation de soutien aux amendements constitutionnels, en rejoignant l’Union pour la République (UPR), d’Ould Maham. L’adhésion de ce groupe au choix du Président de la République SEM. Mohamed Ould Abdel Aziz et son attachement à l’unité nationale vient donner un espoir aux fidèles de la patrie une nouvelle carte pour la stabilité de la Mauritanie. C’est dans cadre qu’on note, depuis le 21 juillet 2017, une série des démissions de plusieurs cadres, issus des formations politiques d’oppositions du pays.

Ils démissionnent pour dire « OUI », aux amendements constitutionnels, du 5 aout 2017 en Mauritanie et d’autres veulent tout simplement saboter le scrutin du 5 aout prochain. Pour eux, secouer la stabilité de la Mauritanie s/c de certains hommes politiques du pays en connexion avec l’extérieur, pour faire libérer un jour dans les rues de Nouakchott et à l’intérieur du pays, une foule à la manière de la Tunisie de Ben Ali où, encore de l’Égypte de Mohamed Hosni Moubark et d’Omar Souleymane ne va pas les engager, d’où la nécessité de prouver, à temps aux observateurs mauritaniens qu’ils ne sont pas avec une minorité de sabotage (extrémistes), de la haine, de la division et raciste.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *