La journée de sensibilisation de ce 15 à Nouakchott n’est qu’un indicateur de réussite du referendum, du 5 aout 2017

Ont pris part samedi 15 juillet 2017 au palais des congrès à Nouakchott à un atelier de sensibilisation sur le referendum du 5 août prochain, plusieurs acteurs politiques de la majorité présidentielle, de l’opposition dialoguiste, et des organisations de la société civile. Cette journée de sensibilisation est organisée par le haut comité chargé du suivi de l’exécution des résultats du dialogue national inclusif.

Elle vise à expliquer aux participants le contenu de ces amendements qui portent notamment sur l’importance de la stabilité du pays, de la cohésion sociale, et de la diffusion de la culture de la paix et du dialogue.

Ouvrant les travaux, le ministre secrétaire général de la présidence de la république M. Seyidna Ali Ould Mohamed Khouna, président du comité, a dit que cette rencontre vient concrétiser les aspirations du peuple mauritanien grâce aux progrès qu’a connus la Mauritanie dans différents domaines. Elle traduit aussi, dit les acquis démocratiques que le pays a enregistrés notamment, dans le domaine de la liberté d’expression et d’opinion.

Le représentant de la majorité, M. Ethmane Ould Cheikh Ahmed Ebilmaaly a cette occasion mis l’accent sur les différents aspects du referendum non seulement sur le plan religieux, mais aussi sur le plan technique. Il a aussi, souligné que cette rencontre n’est qu’un indicateur de réussite pour la campagne de sensibilisation sur les amendements constitutionnels du 5 aout 2017.

Pour sa part au nom de l’opposition, M. Boidiel Ould Houmeid a précisé que cette rencontre est une opportunité qui permet aux différents intervenants de bien expliquer le contenu des amendements constitutionnels et quelques aspects techniques afin que tous les mauritaniens puissent comprendre ce contenu pour mieux faire face aux prochaines échéances électorales.

Au cours  de cette rencontre, un exposé sur les motifs de ces reformes constitutionnels a été présenté.  Cet ’exposé a également abordé les caractères et les significations des réformes constitutionnels proposés à l’initiative du Président de la République conformément aux dispositions de l’article 38 de la constitution. Pour rappel, la commission de haut niveau du suivi des résultats du dialogue national inclusif est présidée par le ministre secrétaire général de la présidence de la république. Elle est composée de 12 membres à égalité entre la majorité et l’opposition.

  • @  Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *