BIT – Mauritanie : L’emploi est un facteur essentiel de cohésion sociale et de prospérité économique

Note de Presse : L’emploi occupe une place prépondérante/importante dans la stratégie de croissance de la Mauritanie. L’emploi est en effet un facteur essentiel de cohésion sociale et de prospérité économique. Afin de lutter contre le chômage en Mauritanie, (estimé à 12.8% en 2016 et à 19.3 et 21% pour les femmes et les jeunes),[1] et les emplois précaires, le gouvernement s’engage pour créer plus d’opportunités d’emploi.

Le défi de l’emploi des jeunes appelle des solutions innovantes, comme les clauses sociales. Les clauses sociales visent à favoriser l’embauche ou la formation de personnes éloignées de l’emploi en intégrant dans les marchés publics ou privés des considérations sociales permettant aux entreprises de leur confier la réalisation de certains travaux. Cet outil a fait ses preuves dans les pays européens où il a été mis en place.

Cette démarche faisant de la commande publique un levier de progrès social est en outre en parfaite cohérence avec la dynamique actuelle de la Mauritanie, qui déploie des efforts pour moderniser la commande publique. Pour promouvoir cette démarche pionnière en Afrique de l’Ouest, le Bureau International du travail organise un atelier de sensibilisation sur les clauses sociales en partenariat avec le Ministère de l’Économie et des Finances avec le financement de l’Union Européenne.

L’objectif principal de cet atelier est de montrer à tous les acteurs qui interagissent dans le cadre de la lutte contre le chômage que la clause sociale d’insertion ou de formation est un outil qui peut favoriser l’accès à l’emploi de publics éloignés du marché du travail et promouvoir l’insertion et la formation. C’est aussi un outil de lutte contre l’exclusion, des jeunes et des femmes du marché du travail.

Cette démarche nécessite la mobilisation de tous : secteurs public, privé, organisation de la société civile et acteurs de l’emploi et de la formation. L’atelier a donc pour objectifs de les rassembler et de les sensibiliser à l’élaboration et à la mise en œuvre des clauses sociales dans le contexte mauritanien.

Il est à noter, que la date retenue pour les travaux de l’atelier de sensibilisation sur les clauses sociales qu’organise le Bureau International du Travail (BIT) en Mauritanie sur financement de l’Union Européenne en partenariat avec le Ministère de l’Économie et des Finances à travers la Cellule d’Appui à l’Ordonnateur National du FED) est du 3 au 6 juillet 2017 à Nouakchott.

       Nouakchott – 30 juin 2017

Contact : Sidi Mohammed

[1] Enquête Perspectives économiques en Afrique, 2016

  • @  Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie

 

Share

Plus d'infos dans la rubrique : Enqutes / Principaux Genres




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *