Le Bureau International du Travail (BIT) et ses acteurs au dialogue social célèbrent la Journée mondiale contre le travail des enfants

Représentants du Gouvernement, du BIT, du PNUD, de l’Union Européenne en Mauritanie, du centre de réinsertion et acteurs au dialogue social, du Coordinateur National du Projet BIT et Experts étaient ce lundi 12 juin 2017 au Centre Culturel de la ville de Nouakchott, pour célébrer avec les enfants du pays et acteurs de la société civile la Journée Mondiale contre le Travail des Enfants.

Le Bureau International du travail à travers son point focal en Mauritanie n’a ménagé aucun effort avec ses collaborateurs pour la réussite de cette activité. Tous ensembles à travers leurs slogans et banderoles ont œuvré pour non seulement sensibiliser, mais aussi, lutter efficacement contre le travail des enfants. Pour ce faire, ils ont impliqués avec efficacité plusieurs acteurs du dialogue social dans cette activité du 12 juin 2017 à Nouakchott en Mauritanie.

L’objectif est d’accompagner les efforts des uns et des autres pour la protection des enfants et promouvoir l’emploi des jeunes en Mauritanie. C’est ainsi donc, on constate la participation à cette journée mondiale, de l’Association Génération Motivée. L’AGM est à la recherche d’un partenariat fructueux pour l’insertion des enfants. Aussi, elle veut élargir ses programmes d’activités en appuyant certains de ses axes prioritaires pour répondre en Mauritanie aux normes de l’Organisation Internationale du Travail.

Au cours de cette célébration de la Journée Mondiale contre le Travail des Enfants, on peut lire sur les slogans de LIONS CLUB INTERNATIONAL en Mauritanie qui participait à cet événement : ‘’ Lions et LEOS au service de la communauté. La, ou il ya un besoin, il ya un Lion’’. Au total, il existe (4) Clubs qui  s’activent pour répondre aux besoins de la communauté, des enfants  et des jeunes. Trois sont à Nouakchott, et (1) à Nouadhibou. Pour célébrer le centenaire de Lions Club en Mauritanie (4) axes sont au programment notamment :

– Œuvrer en faveur de l’environnement dans le cadre du Changement Climatique – Soulager la faim dans le monde – Lutter contre certaines maladies et traitements des yeux- Œuvrer pour la petite enfance. La lutte contre le diabète et le cancer des enfants sont deux aspects qui seront mis en exergue dans leur prochain plan d’action. Quant à la présence de l’Association des femmes chefs de famille (l’ACFC), on note l’importance qu’elle accorde à la protection des filles mineures domestiques.

Sur cette piste, on découvre la Mutuelle Féminine de Solidarité d’Entraide d’Epargne et de Crédit, Projet – Chantier École. La présence de MFSEEC était visible dans cette activité du 12 juin 2017, à travers une documentation sans faille au service de la presse. Au programme, de cette journée à Nouakchott en Mauritanie, la lecture de quelques messages de sensibilisation par les enfants et plusieurs autres exposés notamment, la présentation du Projet d’Appui à l’Administration du Travail, au Dialogue social et le Travail des enfants du BIT.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *