Le Japon contribue pour sauver des vies humaines en renforçant les réfugiés de Mbéra … Le PAM lance un appel urgent pour des USD 18,5 millions

A droite de la photo : Mr Jean –Noël Gentile est le représentant du Programme alimentaire mondial (PAM) en Mauritanie, à la conférence de presse tenue ce mardi 23 mai 2017 à Nouakchott en Mauritanie. Face aux médias mauritaniens et étrangers, cet homme s’exprimait à l’aise avec les chiffres de son secteur d’activité. Convaincu dans l’exercice de ses fonctions pour sauver des vies humaines, Mr Jean-Noél Gentile a reconnu que le japon a toujours montré sa générosité depuis l’arrivée des refugiés maliens en 2012.

Le montant financier que le Gouvernement Japonais a contribué cette année 2017 au profit des réfugiés maliens de Mbéra et mauritaniens vivant dans cette zone est de 6 millions dollars américains, soit 2.1 milliards d’ouguiya. Sans l’assistance alimentaire, nous n’aurions pas pu tous ensemble diminuer l’insécurité alimentaire de 20%  à 10% dans le camp de Mbera depuis 2012 et la malnutrition des enfants de moins de 5ans de 20% à 8% a dit le représentant du PAM en Mauritanie.

S’agissant de cette aide financière du Gouvernement japonais, le PAM utilisera le financement reçu du Japon élevant à USD 2’932’000 (soit environ 1 milliard d’ouguiya) pour différentes activités) a déclaré, Mr Jean –Noël Gentile, en précisant que:

« 57% (1,5 millions USD) de ce budget visera les réfugiés maliens dans le camp de Mbéra, pour couvrir la composante vivre de la ration gratuite composée de vivres et de cash, environ 50 000 réfugiés en bénéficieront de juillet à septembre.  Environ dit –il, 5640 enfants de moins de 5 ans et femmes enceintes et allaitantes bénéficieront d’activités de  prévention et de traitement de la malnutrition aigüe modérée entre mai et octobre. »

Le représentant du Programme alimentaire mondial en Mauritanie a aussi, précisé que 43% (soit 1,4 millions d’ouguiyas) de ce budget visera les populations hôtes, ciblant au total 20500 personnes dans 134 villages, reparti comme suit :

20500 personnes bénéficieront d’assistance alimentaire gratuite pendant la période de soudure de juillet à septembre et 10300 personnes seront impliquées dans des activités alimentaires pour la création d’actifs communautaires de mai à juin pour réhabiliter les ressources naturelles, renforcer la résilience aux chocs et développement les moyens d’existence.  De même que 5000 enfants de moins de 5 ans ou femmes enceintes et allaitantes bénéficieront d’activité de prévention ou traitement de la malnutrition aigüe modérée.

Cette rencontre avec les médias mauritaniens et étrangers a permis au représentant du PAM en Mauritanie d’attirer l’attention de l’opinion, du gouvernement et la communauté des bailleurs sur les besoins importants restant à couvrir en 2017 pour leurs activités au niveau national. Sur un besoin total de USD 38,5 million en 2017, le PAM n’a reçu que USD 14,5 million soit un déficit de 62 %. Ce déficit passe à 71 % pour la période juin-décembre 2017 pour la quelle il manque USD 18,5 millions pour clore le budget.

Nous lançons a dit Mr Jean –Noël Gentile représentant du Programme alimentaire mondial (PAM) en Mauritanie un appel urgent pour des USD 18,5 millions. Aussi, à noter, que les résultats du Cadre Harmonisé de mars 2017 révèlent qu’environ 281 000 personnes seront en situation de crise (phase3) ou d’urgence (phase4) durant la soudure qui a déjà commencé dans plusieurs zones. Faute de financement suffisant ce sont  133 500 personnes ciblées par le PAM qui ne recevront pas d’assistance alimentaire durant la soudure 2017. … @ Lire plus de détails sur : www.tvpresse.info

  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : International




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *