Les prix flambent à quelques jours de Ramadan 1438H : Boutiques « Sonimex » et Programme « Emel » sont appelés au secours

A quelques jours du mois bénis de Ramadan de cette année 2017 qui coïncide avec 1438 de l’hégire. À chaque célébration d’un événement qui marque la fin ou le début du ramadan en Mauritanie, on constate que les prix flambent. Chaque commerçant est roi dans sa zone. Au lieu de faire une réduction des prix pour mieux attirer les clients. Ce vendeur pousse aux clients à se soumettre à sa dictature. A prendre ou à laisser, c’est son slogan.

A titre d’exemple, un kilogramme de sucre se négocie à près de 300 UM. Hier, dit un client, il l’achetait à 260 UM. Le riz, l’huile et même les pâtes alimentaires sont à un plafond qui font pleurer chaque jour, certains habitants de la ville de Nouakchott. Pire que tout cela, les légumes qu’on ramassait au Marché Feeeff et ailleurs deviennent de plus en plus difficile à retrouver.

Hier on se retrouvait facilement avec des prix raisonnables des produits de première nécessité, nous fait entendre une femme. Aujourd’hui dit – elle, c’est à négocier.Pendant ce temps, chaque matin de bonheur dans les rues de Nouakchott, ou encore dans des restaurants et boutiques de certains quartiers, quelques employés de la mairie (EL Baladiya) viennent réclamer avec souvent un agent de police, le paiement des impôts pour les caisses de certaines institutions.

A cette occasion, nous attirons l’attention des responsables du programme « Emel» et les boutiques de la Sonimex qui vendaient à des prix réduit aux familles nécessiteuses ou pauvres dans certains quartiers de Nouakchott et à l’intérieur du pays de prendre toutes les dispositions avant le Ramadan de 1438 h en vue, d’alléger la pression sur certaines familles pauvres ou nécessiteuses. Aussi, une manière d’aider les uns et les autres à bien préparer leur ramadan sans aucune difficulté.

  • @ Lire + d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél : 00 222 41 83 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Actualités




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *