Investigation journalistique (2) : Les noirs de Mauritanie ratent leur combat de lutte contre le racisme d’Etat et l’esclavage face à l’opinion internationale

La toute dernière force des noirs de Mauritanie se reposait sur les harratines du pays à l’intérieur comme à l’extérieur. Ils avaient comme slogan de combattre et de lutter contre le racisme d’Etat et l’esclavage en Mauritanie. Comme, ils indiquent dans leurs slogans (notre photo d’illustration).  Aujourd’hui, les cartes changent, le décor reste fragile et la vérité s’éclate notamment en Mauritanie et face au monde entier.  Ça grince des dents.

Sur cette piste, on constate que leur toute dernière défaite est signée, ce samedi 29 avril 2017 à Nouakchott face à l’opinion nationale et international. Le Manifeste pour les droits politiques, économiques et sociaux des Haratines s’éclate en morceaux du sucre, et ce, à l’occasion de la célébration de son 4eme anniversaire. Plusieurs activités pour un seul anniversaire, pour un avenir commun, pour un seul but et contre une souffrance sans fin ont été organisées pour affaiblir la force des uns et des autres. Au finish, tout le monde est sur les carreaux.

Notez bien. Pour vous confirmer un seul point de repère parmi d’autres sur nos pistes d’investigations, une vidéo au nom du Manifeste des Harratines, du vendredi soir 28 avril 2017 sur les antennes de l’émission « Politis » sur la télévision privée Al Watanya commence à faire le tour du monde avec un discours contraire à la réalité mauritanienne. Pendant ce temps, d’autres intervenants du même mouvement étaient invités dans des tranches d’antennes. En décryptant, les différents angles de leurs interventions, un seul message essentiel se dégage. Il s’agit de :

L’Etat n’est pas esclavagiste et le racisme d’Etat n’a jamais existé en Mauritanie. Aussi, la lutte avec des armes en Mauritanie ne sera jamais un outil de communication et de combat. Donc, après l’échec d’une lutte sans fin contre l’esclavage et le racisme d’Etat en Mauritanie qui date de plus, de 30 ans et face à une défaite sans recours de ce samedi 29 avril 2017. Les acteurs de la haine et de la division depuis l’étranger en connexion avec Nouakchott contre la Mauritanie et son peuple changent des slogans pour se faire entendre avec une autre stratégie.

Cette stratégie sera sans nul doute, toute une dernière carte et soumission à la réalité de la Mauritanie et des mauritaniens. Ils lancent un appel à leurs adhérents aveugles et sympathisants de la violence et de la haine. Ils veulent s’unir de nouveau dans la division et dans la haine pour le combat contre l’injustice et la marginalisation disent- ils. A l’étranger avec plusieurs activités, anniversaires et réactions dans leur campagne d’intoxication et de lutte contre le racisme d’Etat et l’esclavage en Mauritanie comme ils précisent. La division et la haine entre les différents acteurs a bien battu son record.

Ou sont, les Forces de Libération Africaines de Mauritanie – FLAM ? Et pour quoi les  Forces Progressistes du Changement (FPC) de Sebkha de Nouakchott ne se retrouve pas sur le territoire mauritanien ? Que constituent aujourd’hui en Mauritanie et à l’étranger, les dates de 1966, 1984, 1986, 1987 et 1989 ? Pour quoi, le départ récemment de certains activistes  et poumons de l’Initiative pour la Résurgence du Mouvement Abolitionniste en Mauritanie (IRA) ? un mouvement non reconu en Mauritanie.

Pour répondre à ces interrogations, il est temps que les décideurs de haut niveau prennent leurs responsabilités pour mettre fin à une campagne sans fin contre la stabilité et la paix sociale en Mauritanie. Cette campagne d’intoxication et de dénigrement à l’intérieur comme à l’extérieur du pays des unes et des autres commence à attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale dans la division.

Elle ne fait que ternir l’image de marque de la Mauritanie et des fidèles à la patrie d’une part. Et d’autre part, elle confirme la défaite de longue haleine des uns et des autres. … Dossier à suivre …. Et, @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info

  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie

 

Share

Plus d'infos dans la rubrique : Enqutes / Principaux Genres




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *