Mme Urmila Bhoola de l’ONU félicite le gouvernement mauritanien pour les étapes franchies sur le chemin de l’éradication des séquelles de l’esclavage

La feuille de route pour l’éradication des séquelles de l’esclavage et ses formes contemporaines, ratifiée en 2014 par le gouvernement mauritanien comprend un préambule et 29 recommandations. Cette feuille de route concerne trois axes principaux, à savoir le cadre juridique et institutionnel, la sensibilisation et son importance pour l’éradication des séquelles de l’esclavage et les programmes socio-économiques.

L’adoption de cette feuille de route témoigne les efforts des hautes autorités mauritaniennes et de l’importance qu’elles accordent au respect de la dignité humaine en Mauritanie. Aussi, la mise en place d’un état de droit et d’institutions, à la réduction des inégalités, au renforcement de la démocratie et la cohésion sociale et à l’enracinement des valeurs et principes des droits de l’homme.

C’est dans ce cadre, intervient en Mauritanie la visite de Mme Urmila Bhoola rapporteuse spéciale des nations unies sur les formes contemporaines de l’esclavage. Elle a félicité le gouvernement mauritanien pour les étapes franchies sur le chemin de l’éradication des séquelles de l’esclavage. Elle a précisé la disponibilité des nations unies à appuyer la mise en œuvre des différentes étapes de la feuille de route qui a été préparé dans ce cadre.

Elle constate l’engagement du Gouvernement de la Mauritanie, par une mise en œuvre efficace et effective des recommandations qui avaient été formulées par ses prédécesseurs, dit-elle. La rapporteuse spéciale des nations unies sur les formes contemporaines de l’esclavage a aussi, pu remarquer, les grands progrès accomplis dans le domaine de la lutte contre l’esclavage et l’éradication de ses causes et conséquences en Mauritanie.

Au cours de sa visite de trois (3) jours en Mauritanie, Mme Urmila Bhoola rapporteuse spéciale des nations unies sur les formes contemporaines de l’esclavage a pu assister aux travaux d’un atelier de sensibilisation sur l’évaluation de la feuille de route relative à la lutte contre les séquelles de l’esclavage en Mauritanie. Cette rencontre est organisée par le commissariat aux droits de l’homme et à l’action humanitaire en collaboration avec le bureau du haut-commissariat aux droits de l’homme en Mauritanie (HCDH).

La visite en Mauritanie de la rapporteuse spéciale des nations unies sur les formes contemporaines de l’esclavage, Mme Urmila Bhoola a été marquée par plusieurs rencontres et séances de travail avec des hautes personnalités officielles du pays, les représentants du Gouvernement, des organisations de la société civile, des agences des Nations Unies en Mauritanie et plusieurs autres acteurs qui œuvre en Mauritanie pour le respect de la dignité humaine et des droits de l’homme.

  • @ Lire + d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : International




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *