Important :  » Je sais que ça commence à tourner au vinaigre, mais chacun doit assumer ses actes et ses actions »

Je suis journaliste mauritanien et fier de l’être sans haine, ni complexe. Je ne fais que mon devoir pour me retrouver avec mes droits en tant que citoyen d’un Etat qui se respecte. Ou est le problème ?

Alors je suis très bien dans mon pays, et dans mes activités. J sais que certaines vérités dérangent. Mais, estimez vous heureux, c’est ma plume. Personne ne peut me présenter des preuves contraires de mes écrits et de mes interventions dans la presse en Mauritanie et ailleurs.

Aucun d’enter vous ne pèse plus que mois dans n’importe qu’elle famille notamment dans le Fouta et dans le Toro, aussi, en se mettant sur des pistes de nos ancêtres. On sait qui est qui ? et qui représente quoi ? Et, pour quoi, il est inquiet?.  Ha Yésso – Ko Lawol, tous les chemins sont déjà bouclés, pour ceux qui ont l’habitude de s’exprimer avec ce proverbe en  » Poular ».  » Ha Yésso Ko Lwol » n’indique à l’époque que le bon chemin, à un homme perdu dans le village.

Il perd ses points de repères dans ce village. Il s’adresse aux villageois. On lui répond ‘’ Ya, Ha Yésso Ko Lawol’’, Alors que, cet homme du village avait tout perdu sur son chemin. Aujourd’hui, on vit dans des grandes villes  »AL Hamdoullillah » en conservant les orientations et traces de nos arrières grands parents et ancêtres. Je ne vous aime pas et ne vous supporte pas, par ce que tout simplement, vous êtes haineux, racistes, impolis et inconscients.

Je ne vous ai jamais aimé et ni connu. Mon cœur ne vous supporte pas. Je suis journaliste et je poursuis mon chemin. Je ne veux, voir personne d’entre vous sur mes pistes. Je suis mauritanien et fier de l’être sans complexe et ni souci. Mon métier, mon niveau d’études, mes capacités et mon savoir faire me font une vie digne et crédible, sans vous tendre la main. Oui, mes publications dérangent, c’est mon métier qui me guide. Il me donne toute une chance pour gagner ma vie dans la transparence, loin d’une vie misérable à l’étranger.

Alors, je n’ai pas besoin de mentir, ni d’être raciste, extrémistes ou haineux contre mon pays, contre mes compatriotes et frères  » Beïdanes’’. Aussi, Je ne peux pas être féodal avec mes frères ‘’Harratines’’. Mais, je peux haïr et combattre mes semblables issus de ma communauté foncièrement racistes et extrémistes. Prouvez que votre lutte est crédible. Vous êtes capables de surmonter vos tensions de foyers internes sans impolitesse et ni violence. Je vous observe. Je n’ai besoin de personne d’entre vous. Et, je ne vous vois même pas.

Je me reconnais dans mes origines, dans mes veines, dans l’exercice de mes fonctions et dans mon pays sans aucun souci. Rien ne m’empêchera d’informer l’opinion nationale et internationale sur tout ce que se fait dans mon pays qui est la Mauritanie. j’ai pas raté ma vie, mon mon enfance, ma jeunesse pour être aujourd’hui conseiller ou orienter par des hommes et des enfants maudits au petit matin, par des oulémas, cheikh de Mahadras et imams de mosquées du village….Je me souviens de ce petit matin.

Je sais que ça commence à tourner au vinaigre, mais chacun doit assumer ses actes et ses actions. En, un mot, je n’ai besoin et n’aura besoin de personne d’entre vous. Je suis en mesure d’être sur le sol européen, américain, ou canadien sans vous sentir. Qui représente la communauté plus que moi ? Qui est le plus noir et fier de l’être plus que moi ?

Le problème est ailleurs. Je l’ai détecté. Assumez vos actes et actions. Assumez vos lourdes responsabilités. Mes écris et publications se poursuivent sans aucune haine, ni pression sur mes épaules et sans complexe. J’assume toutes mes responsabilités et positions dans toutes mes publications, sans regret et avec professionnalisme. Ceux qui vont se fâcher, c’est leur  » Domoda et vinaigre  ». Ceux qui seront contents, c’est leur  » fourchette à table avec une cuisse de poulet ». Dieu Merci. Je ne vous supporterai jamais dans mon CŒUR.

Journaliste d’investigation  : @ Lire sur : www.tvpresse.info

  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Enqutes / Principaux Genres




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *