Un message au Président mauritanien : ‘’ Excellence M. le Président, cessez d’être gentille avec les traitres du pays et certains délinquants à l’étranger ‘’

Excellence, M. le Président de la République Islamique de Mauritanie, le 25 mars est une date historique en Mauritanie et pour tout mauritanien reconnaissant de vos nobles actions et initiatives. Le 25 mars est la date ou vous avez réalisé, ce qu’aucun dirigeant mauritanien a réalisé pour la Mauritanie, pour les mauritaniens et pour une une paix sociale et durable entre les mauritaniens.

Le 25 mars est aussi, la date de la fin de l’opération du retour organisé des mauritaniens qui étaient réfugiés au Sénégal, depuis la fin des années 80 du siècle passé. Cette date représente une journée singulière dans l’histoire moderne de la Mauritanie.  L’Etat mauritanien à travers vous, M. le président SEM. Mohamed Ould Abdel Aziz a très tôt jeté des bases efficaces pour régler un conflit interne entre les mauritaniens et sans aucune haine.

Pourtant M. le Président, plusieurs chefs d’Etat en Mauritanie avaient refusé de traiter des dossiers brulants du pays depuis et avant 1960. A titre d’exemple, le coup d’état civile et militaire ethnique et raciste en Mauritanie. Et, d’autre part, M. Mohamed Mohamed Ould Abdel Aziz, vous n’étiez pas obligés de traiter ces dossiers mauritaniens. Des dossiers qui ne vous concernent même pas. Par ce que tout simplement, vous êtes propres dans toute l’histoire de la Mauritanie.

Mais,  grâce à votre patriotisme, à votre nationalisme et à votre engagement et volonté sans faille de vouloir soigner toutes les plaies ouvertes depuis des années et des années en Mauritanie. Vous avez pris avec conviction et sans regret les dossiers des événements de 1987 et de 1989 en Mauritanie. En un mot on vous accuse d’être le seul president mauritanien qui soutient et défend les intérêts des noirs de Mauritanie. En un mot, M. le Président de tous les mauritaniens, vous êtes loin d’être racistes.

Aujourd’hui, on constate que votre dernière visite à Pais en France était une visite de réussite et de progrès pour la Mauritanie et pour les mauritaniens. Mais aussi, quelques individus ont eu à avoir un mauvais comportement contre votre cortège présidentiel sur le sol français. Ils ont été identifiés par plusieurs sources d’informations. On note qu’ un élément de la sécurité présidentielle en Mauritanie a été agressé physiquement et publiquement par l’un des délinquants et malfaiteurs de ce groupe.

Ce groupe qui n’a ni dignité et ni crédibilité sur le territoire français se dit vouloir défendre une cause noble en Mauritanie. Il s’agit de quelle cause ? C’est du faux et ne font que griller des mauritaniens en ternissant l’image de marque de toute une Mauritanie à  travers votre honorable personnalité, face aux yeux du monde entier et aux éléments d’interventions de la sécurité française.

Au fond, (ce groupe) fait du territoire français d’une base arrière pour semer la division, la haine, le racisme, l’esclavage et les mauvaises pratiques en Mauritanie et entre les mauritaniens, à partir du territoire français. Pour votre information, M. le Président pour obtenir un se jour sur le sol français de certains au nom de la Mauritanie. Il leur faut accuser la Mauritanie de l’esclavage et du racisme en insultant les mauritaniens fidèles à leur patrie pour séjourner sur le territoire français.

En un mot, M. le président, désormais ne soyez pas gentille avec les traitres de la Mauritanie et certains délinquants à l’étranger car sont tous maudits. Ils sont maudits par leur enfance, par les imams des mosquées et des Mahadras du village, par leurs parents, par leurs familles, par leurs amis d’enfance, par leurs voisins, par leurs pays, par leurs compatriotes et n’ont pas de la Baraka dans leurs actions et activités.

Ils quittent la Mauritanie ou à travers la Mauritanie, pour se faire des réfugiés ou migrants en France. Ils dérangent encore les français sur leur propre pays et territoire. Ils portent atteinte à la sécurité publique des mauritaniens et des français. Des dispositions doivent être prises pour mettre fin à ce banditisme et délinquance au moment ou aujourd’hui, la Mauritanie existe déjà. Hier la Mauritanie n’existait pas face aux yeux du monde. Aujourd’hui, la Mauritanie doit prouver qu’elle existe. Elle a des fils et des filles qui ne vivent dans leurs veines que de cette patrie.

  • Journaliste d’investigation
    Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
    Nouakchott – Mauritanie

 

Share

Plus d'infos dans la rubrique : Opinions




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *