Les jeunes de la MPJM occupaient illégalement un espace public à Nouakchott, ils se dirigeaient vers le Palais présidentiel

Important :

Nous venons de recevoir à cet instant précis, les premières infos sur la marche non autorisée ce dimanche à Nouakchott en Mauritanie d’un mouvement Marche Pacifique de la Jeunesse Mauritanienne‘’ MPJM’’.

Ce mouvement des jeunes est en connexion avec des ONGs et leaders politiques, notamment de l’opposition, aussi  de leurs camarades hors de la Mauritanie. Ce mouvement de l’insécurité publique intervient quelques jours de la visite du Président Ould Abdel Aziz à Paris, ou un élément de la sécurité présidentielle (BASEP) a été agressé physiquement et en publique par certains individus issus du groupe des manifestants à Paris contre le cortège présidentiel.

Le regroupement des jeunes de Nouakchott de ce dimanche 16 avril 2017 est venus de EL mina, de Sebkha et des quelques quartiers de Nouakchott. A 15H-30 GMt, ils étaient 200 manifestants et aux environs de 16H – 17H, ils sont devenus plus de 3000 personnes nous fait découvrir, l’une de nos pistes d’investigations. Ce groupe des jeunes n’est qu’un mouvement ethnique, raciste et haineux. Il perturbe la sécurité publique. Il est aussi, contre la paix sociale et de son renforcement en Mauritanie.

La marche de cet après midi n’a pas été autorisée par les autorités de Nouakchott et la principale direction des manifestants était la présidence de la république. Ils disent vouloir faire une marche pacifique pour leurs droits au travail et la lutte contre le chômage des jeunes en Mauritanie. Mais au sein de ce mouvement certains jeunes voulaient faire du forcing pour une forte mobilisation des manifestants contre le referendum constitutionnel prévu dans quelques mois en Mauritanie.

En voulant et en exigeant leur direction principale vers la présidence de la république, ce dimanche 16 avril 2017, la police mauritanienne était là, pour jouer son rôle en sécurisant des boutiques, les différentes zones commerciales de la capitale, ‘’ Centre ville et l’axe Polyclinique – Toujnine’’. Les éléments des forces de sécurités se sont renforcés dans d’autres zones à Nouakchott Ouest pour sécuriser plusieurs personnes et de leurs biens.

A 19H-50 GMT, de ce dimanche à Nouakchott des instructions étaient fermes au Commissariat de Police de tevraghe zeina, ou certaines sources affirment que les jeunes ont eu à perturber l’ordre publique ce dimanche 16 avril 2017, des pneus ont été brulés dans les grandes avenus de Nouakchott, des traces des pierres ont été retrouvées sur plusieurs pistes.

Des actions contre les éléments de forces de sécurités ont été menées et que les jeunes de ce mouvement tenaient tête aux éléments de la police nationale. Ils refusaient de quitter la zone, par ce que tout simplement, leur occupation de cet espace public ce soir à Nouakchott était illégale. Ils voulaient coute que coute se rendre au Palais Présidentiel.

A noter que, cette marche qu’ils disent pacifique n’a pas été autorisée par l’autorité publique en Mauritanie. Aussi, leur mouvement ne possède pas de récépissé de reconnaissance pour qu’ils mènent leurs activités sur l’ensemble du territoire nationale, notamment à Nouakchott affirme une source de haut niveau.

  • @ Lire plus d’infos sur : www.tvpresse.info
  • Tél : 00 222 41 83 33 92
  • moudiaye8@gmail.com
  • Nouakchott – Mauritanie
Share

Plus d'infos dans la rubrique : Plus d'Infos




laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *